Cet article date de plus de 3 ans

"La fête à Macron" réunit 300 personnes à Strasbourg

Près de 300 personnes à Strasbourg se sont réunies ce samedi 5 mai pour "la fête à Macron" : une kermesse des luttes où chacun a pu faire part de ses revendications, dans une ambiance qui se voulait festive.
"La fête à Macron" a réuni près de 300 personnes à Strasbourg.
"La fête à Macron" a réuni près de 300 personnes à Strasbourg. © Philippe Dezempte/F3 Alsace
Toutes les couleurs de la contestation étaient sur le parvis de la gare de Strasbourg, ce samedi 5 mai. Ce lieu très fréquenté n'a pas été choisi au hasard. Les manifestants veulent de l'attention et notamment les étudiants qui estiment que le gouvernement méprise leurs revendications : "Nous avons besoin de visibilité et montrer que les étudiants sont toujours là, même après les vacances", explique Alexander, étudiant en biologie.

© Ph. Dezempte/F3 Alsace

Étudiants et zadistes, même combat. Les anti-GCO sont également bien présents et bien visibles. Pour eux, le Président tient un double discours : "C'est paradoxal de défendre l'environnement au niveau international, mais de ne pas vraiment rentrer dans les dossiers qui posent problème -comme le GCO- au niveau national", regrette Michel du collectif anti-GCO. 

© Ph. Dezempte/F3 Alsace

Malgré la diversité des revendications, une vision commune. Certains veulent aller plus loin, comme syndicats et partis de gauche qui envisagent une nouvelle journée de mobilisation le 26 mai. 

© Ph. Dezempte/F3 Alsace


Un reportage de Sylvie Malal et Philippe Dezempte




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique société emmanuel macron