Alsace : Les travailleurs frontaliers pourront aller faire leurs courses en Allemagne pendant le confinement

La préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier l'a précisé ce vendredi 30 octobre, les travailleurs frontaliers et les résidents à proximité de la frontière pourront continuer à faire leurs courses en Allemagne. Mais uniquement les denrées essentielles.

Pour ceux qui ont l'habitude de se rendre en Allemagne pour aller au supermarché, la préfète du Bas-Rhin a annoncé que ce ne serait pas possible pendant le confinement.
Pour ceux qui ont l'habitude de se rendre en Allemagne pour aller au supermarché, la préfète du Bas-Rhin a annoncé que ce ne serait pas possible pendant le confinement. © Marlene Awaad / MaxPPP
Le flou s'est installé quelques heures durant ce vendredi 30 octobre concernant la possibilité pour les Alsaciens de se rendre en Allemagne pour faire leurs courses. La chancelière allemande Angela Merkel a bien rappelé que les frontières restaient ouvertes, en revanche les Français, avec le reconfinement ne peuvent quitter leur région d'origine. Finalement, il a été décidé d'un peu de souplesse concernant les frontaliers. Les travailleurs pourront, munis de leur attestation, faire également leurs courses Outre-Rhin, de même que les habitants qui vivent à proximité de la frontière. Ils pourront se rendre, toujours dans le rayon d'un kilomètre, dans un supermarché allemand, sans fournir de preuve de test PCR négatif ni subir de quarantaine, à condition d’y rester moins de 24 heures, mais uniquement pour y faire des courses de première nécessité.

D'autre part, la chancelière allemande Angela Merkel a elle-même annoncé de nouvelles mesures restrictives pour freiner l'épidémie de Covid-19 mercredi 28 octobre.

Les écoles et crèches ouvertes

Les bars, restaurants et les institutions sportives et culturelles vont fermer leurs portes. Ces nouvelles mesures s'appliqueront à partir du lundi 2 novembre, jusqu'au 30 novembre. Les Allemands sont appelés à éviter les déplacements non-essentiels ou touristiques.

Comme en France, les écoles et les crèches restent ouvertes et les rencontres sportives pourront avoir lieu, à huis clos. 










 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
allemagne international coronavirus/covid-19 santé société