GCO de Strasbourg: permis d'aménager le viaduc suspendu, mais la destruction de la forêt continue

Le permis d'aménagement du viaduc de Kolbsheim a été suspendu par le tribunal administratif ce vendredi. Cela n'arrête pas la destruction de la forêt, mais retarde la construction d'un des ouvrages majeurs de la rocade autoroutière de Strasbourg. Les opposants manifestent à nouveau ce samedi à 14h.

Tracé du projet de Grand Contournement Ouest de Strasbourg
Tracé du projet de Grand Contournement Ouest de Strasbourg © France3Alsace
C'est une petite victoire pour les opposant au Grand Contournement Ouest de Strasbourg. Ce vendredi 14 septembre 2018, le tribunal administratif a suspendu le permis d'aménagement du viaduc de Kolbsheim. Le chantier de Vinci n'est pas pour autant arrêté, mais la décision de justice peut retarder la construction d'un ouvrage majeur du projet d'autoroute. Reportage de David Meneu.
 
Les engins de Vinci ont toujours le feu vert dans la forêt de Kolbsheim, mais la construction du Viaduc qui enjambe le secteur est désormais suspendue. Pas assez de garanties sur le plan environnemental. Le tribunal administratif doute de la légalité du permis d'aménager, l'étude d'impact qui date de plusieurs années n'a pas été actualisée et il manque un avis définitif des bâtiments de France, avant de construire le viaduc.
Les opposants au GCO mettent donc un nouveau bâton dans les roues du concessionnaire et appelle le gouvernement à la raison. Vinci, via sa filiale Arcos, tente de minimiser la décision du tribunal. Quantité d'arrêtés pris sur le GCO, 7 recours rejetés. Mais la bataille juridique n'est pas terminée...nouveau référé mercredi 19 septembre, pour contester l'ensemble du tracé. Cette fois sur la base des 6 avis environnementaux négatifs remis à l'Etat. Et puis nouvelle manifestation ce samedi à 14 heures, devant la mairie de Kolbsheim. Histoire de maintenir la pression sur le terrain et tenter de faire basculer l'opinion publique, dont une partie n'est sensibilisée à la question qu'après avoir vu les arbres abattus massivement. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gco économie transports routes