GCO : les zadistes de Kolbsheim convoqués au tribunal en vue de leur expulsion

Les zadistes de Kolbsheim ont reçu une visite des gendarmes et une convocation au tribunal, mercredi 13 juin / © Loïc Schaeffer
Les zadistes de Kolbsheim ont reçu une visite des gendarmes et une convocation au tribunal, mercredi 13 juin / © Loïc Schaeffer

Les gendarmes ont bouclé la zone à défendre (ZAD) du Moulin à Kolbsheim vers 7h mercredi 13 juin, ils ont ensuite donné en mains propres à chacun des habitants une convocation au tribunal administratif de Strasbourg, prélude à l'évacuation de la zone.

Par Florence Grandon et Loïc Schaeffer

C'est un nouvel épisode dans la bataille des anti-GCO contre le projet de grand contournement Ouest de Strasbourg. Les gendarmes ont bouclé le périmètre ce matin, selon une information de Rue 89 Strasbourg. L'objectif a été d'interdire tout de suite l'entrée ou la sortie pour les piétons et les véhicules. Bruno Dalpra, membre du collectif "GCO non-merci", explique que les gendarmes ont perquisitionné la grange et qu'ils sont repartis dans le milieu de la matinée. "Les gendarmes sont venus ce matin vers 6h15 pour nous remettre un document de convocation devant le tribunal. Ils ont joué au facteur", plaisante Daniel, un occupant permanent de la ZAD.

La ZAD du Moulin / © Loïc Schaeffer
La ZAD du Moulin / © Loïc Schaeffer

Ils ont remis en mains propres une convocation au tribunal administratif à chacun de la dizaine d'habitants de la ZAD, procédure en référé (donc en urgence) pour cause d'occupation du sol "sans droit ni titre". Ils devront se rendre au tribunal lundi 18 juin à 14h. "La machine se met en route comme à Bure : il leur faut une décision judiciaire pour évacuer la ZAD", analyse Bruno Dalpra.

On n'est pas des squatteurs !

Mais Daniel se défend : "On n’est pas des squatteurs, mais des opposants légitimés au GCO. Le propriétaire du terrain n’a jamais manifesté aucune opposition à notre présence. Il y a beaucoup de mensonges dans ce dossier", assure-t-il.

Daniel (en gilet jaune) est un occupant de la ZAD. / © Loïc Schaeffer
Daniel (en gilet jaune) est un occupant de la ZAD. / © Loïc Schaeffer

Bruno Dalpra rappelle que plusieurs procédures sont en cours. La commission d'enquête doit rendre son avis dans les prochains jours. Et la préfecture organise une réunion au mois de juillet sur le GCO. "On a le sentiment qu'ils veulent commencer rapidement les travaux. Tous les signaux sont là".

"La confrontation sur le terrain est imminente, parce que nous ne nous laisserons pas faire", conclut Bruno Dalpra.

Bruno Dalpra un militant, Dany Karcher le maire de Kolbsheim et Daniel un des occupants de la ZAD (de g. à d.) / © Loïc Schaeffer
Bruno Dalpra un militant, Dany Karcher le maire de Kolbsheim et Daniel un des occupants de la ZAD (de g. à d.) / © Loïc Schaeffer

Sur le même sujet

À la découverte de la fabrication de l'eau de Soultzmatt

Les + Lus