Grève à France Bleu Alsace : “Ça risque de ressembler à une grève perlée”

Radio France en grève ce lundi 25 novembre. / © Thierry Colin / France Bleu Lorraine
Radio France en grève ce lundi 25 novembre. / © Thierry Colin / France Bleu Lorraine

À Strasbourg, les équipes de France Bleu Alsace ont fait grève ce lundi 25 novembre pour protester contre le plan d'économies imposé par le gouvernement. Le plan "Radio France 2022" prévoit la supression de 299 postes et 60 millions d'euros d'économies.

Par Léna Romanowicz

Après l'annonce d'un plan d'économies au sein de Radio France, les organisations syndicales ont appelé les salariés à faire grève du lundi 25 au vendredi 29 novembre. À France Bleu Alsace, le mouvement a été suivi ce lundi et aucun rendez-vous d'informations régionales n'a eu lieu. 

 

Pourquoi les salariés de France Bleu Alsace font grève ? 

"Radio France veut faire de grosses économies alors on vise les salariés", déclare Corinne Fugler, salariée de France Bleu Alsace. Ce lundi matin, aucun rédacteur ne s'est présenté à la radio située rue Joseph Massol et le mouvement risque de se prolonger jusqu'à la fin de la semaine.

"On est dans l'attente. Le CSE régional Grand Est du jeudi 28 novembre à Besançon doit présenter les modalités de ce plan. Pour l'instant, on sait juste que les salariées de FIP Strasbourg sont concernées. On veut connaître les postes fléchés, on a entendu parler des agents de gestion... on est très inquiets. La grève risque de ressembler à une grève perlée, tout dépend des grévistes".
 

Il y aura de la casse, on attend les détails du plan d'économies.
- Corinne Fugler, reporter à France Bleu Alsace

 
 

Que prévoit le plan économique de Radio France ? 

Annoncé par la PDG de Radio France Sibyle Veil le 14 novembre, le plan d'économies vise à réduire le nombre d'effectifs pour faire face à la baisse de la dotation de l'État de 20 millions d'euros.
 
  • 299 postes sur 4.600 supprimés d'ici 2022
  • 236 départs volontaires ouverts sur trois ans 
  • 76 postes créés dont 50 pour le numérique
  • 60 millions d'euros d'économies

Pour les économies, elles se divisent entre :
  • 20 millions de baisse des contributions de l'État
  • 20 millions d'augmentation mécanique des charges
  • 20 millions d'euros de financement de la transformation numérique
 

Que demande France Bleu Alsace ?

  • Le maintien des dotations de l'État pour Radio France
  • La suppression du "projet de réorganisation de Radio France" contenu au plan stratégique 2022 et qui porte sur le départ de 299 salariés de l'entreprise
  • L'abandon des projets de recul du cadre social (organisation du travail, congés)

La CFDT Radio France, SNJ et SUD Radio France appellent les salariés à poursuivre la grève tout au long de la semaine.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus