Et si vous sauviez des vies en couple ?

durée de la vidéo : 00h01mn50s
Don du sang Saint-Valentin ©France Télévisions

Donner votre sang en amoureux, entre amis ou fratrie, ça vous dit ? Alors direction l'Etablissement Français du Sang (EFS) dans le Grand Est, où Saint-Valentin rime avec amour et don du sang. Exemple à Strasbourg (Bas-Rhin).

Des grands ballons en forme de coeurs dans la salle de l'EFS à Strasbourg donnent le ton : la Saint-Valentin, fête de l'amour, est aussi l'occasion de donner son sang.

Du 5 février au 17 février 2024, comme dans toutes les maisons du don dans le Grand Est, vous pouvez donner vos globules, vos plaquettes et votre plasma en amoureux, mais aussi entre amis ou fratries et même avec des collègues. Un temps fort qui réussit à attirer les donneurs en plus grand nombre.

"Venir à deux ou à plusieurs est plus motivant", reconnaissent des donneurs du jour. Paul et Faustin par exemple viennent entre frères. Ils sont jumeaux et sont heureux d'avoir motivé Rémi, un de leurs amis, à venir aussi. Une première pour lui qui estime "ça n'est pas si compliqué". 

Donner son sang, c'est de l'amour et de la fidélité

Certains donnent leur sang systématiquement, presque par principe, toujours par altruisme. Marie-Lucie donne son sang régulièrement depuis l'âge de dix-huit ans. "C'est quelque chose que l'on peut partager avec ceux qui en ont besoin, tant qu’on est en bonne santé. Oui, pour moi c'est un don et un acte d'amour."

La conscience que des proches, de parfaits inconnus ou eux-mêmes peuvent avoir besoin, un jour, d'une transfusion, motive les donneurs.

Suivre l'exemple donné par un parent ou un proche est aussi évoqué fréquemment dans la salle de prélèvement. "Mon père donnait son plasma, j'ai repris le flambeau." 

Oriane Kopp, de l'Etablissement Français du sang 67 se réjouit de cette affluence, car du sang, il en faut toujours. "En France, les donneurs sont 4%. En Alsace, les gens sont un peu plus généreux, puisque nous avons 4,5 % des personnes qui donnent leur sang."

4,5 % des personnes en âge et capacité de donner leur sang ou plasma le font dans le Bas-Rhin et le Haut-Rhin. L'idée de l'EFS est donc de continuer à motiver les troupes. Pour cela, plusieurs événements sont organisés tout au long de l'année : à la Saint-Valentin, au printemps, en été, à Haloween et en décembre, sous la forme du mois de la solidarité. Dans le Grand Est, il faut 1 500 dons par jour pour aider les malades.

À votre bon coeur donc à l'EFS dans le Grand Est, du 5 au 17 février. Petite surprise à Strasbourg, les 13 et 14 février, les donneurs auront droit à une douceur en chocolat. 

Pour l'instant, il n'y a pas de statistiques sur le nombre de donneurs qui ont rencontré un ou une amoureuse en allant donner leur sang.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité