Cet article date de plus de 3 ans

Illkirch-Graffenstaden expérimente le premier parc solaire lacustre de France

Les 135 panneaux photovoltaïques installés depuis février sur l’étang du Girlenhirsch à Illkirch-Graffenstaden, près de Strasbourg, sont une première en France. C’est un parc solaire lacustre qui sert de test, en prévision d’un parc 150 fois plus productif, sur une ballastière voisine.
Le parc solaire lacustre, une première en France
Le parc solaire lacustre, une première en France © C.Munsch
Installés dans le parc Friedel, sur l'étang du Girlenhirch, ces panneaux photovoltaïques servent d'îlot démonstrateur pour un projet beaucoup plus grand sur une ancienne gravière d'Illkirch. Au maximum de sa capacité, cette installation produit 40 kw en une heure. Mise en service en février 2018, elle alimente 3 bâtiments administratifs et dix lampadaires de la commune.

Un parc de panneaux solaires flottants
Un parc de panneaux solaires flottants © C.Munsch

135 panneaux tests avant de se lancer dans la construction d'un parc de 18000 panneaux
135 panneaux tests avant de se lancer dans la construction d'un parc de 18000 panneaux © C.Munsch

Particularité innovante: l'électricité produite n'est pas revendue à EDF, comme cela se fait en général, actuellement. Grâce à cette nouvelle technologie, l'électricité produite est stockée dans des batteries, en attendant d'être utilisée directement pour les bâtiments alentours. Conçu par la société lilloise Ciel et Terre, le parc solaire lacustre connaît un grand succès à l'étranger, notamment au Japon, alors qu'en France c'est une première utilisation.

Panneaux solaires flottants
Panneaux solaires flottants © C.Munsch

Des panneaux photovoltaïques installés sur un étang ou une gravière, profitent d'une part de la réverbération du soleil et du refroidissement, grâce à la présence de l'eau. Coùt de ce parc expérimental: 110 000 euros. L’Eurométropole, via des fonds de l’Etat le finance à hauteur de 40%. Electricité de Strasbourg prend en charge les 60% restants. Objectif : faire baisser la facture énergétique de la ville et pourquoi  pas servir d’exemple. 

Marc Hoffsess, responsable environnement de la ville d'Illkirch rappelle que "cette commune a été parmi les premières à se lancer dans l'aventure des énergies renouvelables, il y a près de 20 ans. En 2000, elle a été la première à équiper un gymnase scolaire en panneaux photovoltaïques, puis une école avec des brise-soleil." Le maire de la ville, Claude Froehly, espère atteindre 20% de production en énergie solaire d'ici 2025. L'installation version grand modèle, sera composée de 18000 panneaux et produira au maximum de son rendement 6 méga, soit 6000 kw/h. Pour que les 27000 habitants d'Illkirch-Graffenstaden puissent s'engager dans l'effort de leur ville, ils sont invités à participer au financement du futur projet. Il pourrait être géré par une société coopérative dans laquelle les Illkirchois investiraient pour produire de l’énergie renouvelable. Photovoltaïque, géothermie profonde et maintenant ce premier parc solaire sur l’eau, Illkirch-Graffenstaden développe l’autonomie énergétique de la ville. Actuellement, 6 % des énergies consommées à Illkirch-Graffenstaden y sont produites.

Faune et flore seront suivies pour déceler tout impact négatif des panneaux sur l'environnement
Faune et flore seront suivies pour déceler tout impact négatif des panneaux sur l'environnement © C.Munsch

Les animaux du parc Friedel, où se trouve l'installation solaire
Les animaux du parc Friedel, où se trouve l'installation solaire © C.Munsch

Un suivi écologique est assuré en parallèle pour vérifier toute incidence de ce projet sur le milieu naturel. La ville prévoit d'effectuer régulièrement des relevés, tant au niveau de l’eau, par le biais d’analyses, que de l’avifaune, en partenariat avec la LPO (Ligue protectrice des oiseaux). Ceci dans le but de procéder à des aménagements, si nécessaire, en vue de la construction de l'installation prévue sur une ballastière, au sud de la commune. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société innovation sorties et loisirs