Incendiée pendant les émeutes à Strasbourg, l'école primaire Marguerite Perey ne rouvrira pas à la rentrée

L'école primaire Marguerite Perey, située dans le quartier de Cronenbourg à Strasbourg, ne pourra pas rouvrir pour la rentrée scolaire. Le bâtiment avait été touché par un incendie lors des émeutes dans la nuit du 29 au 30 juin 2023. Au total, 250 élèves vont être réparties dans deux autres établissements.

L'école élémentaire Marguerite Perey, dans le quartier de Cronenbourg à Strasbourg, ne pourra pas rouvrir aux élèves à la rentrée 2023. Le bâtiment avait été incendié, dans la nuit du 29 au 30 juin 2023, lors des violences urbaines qui ont éclaté suite à la mort de Nahel tué lors d'un contrôle de police à Nanterre. 

L'établissement scolaire avait été durement touché. Le préau, la salle polyvalente, le bureau du réseau d'aide spécialisée aux élèves en difficulté, ainsi que la bibliothèque avaient été incendiés. Au lendemain des évènements, Jeanne Barseghian, maire de Strasbourg, avait condamné "avec la plus grande fermeté ces évènements".

Contactée par France 3 Alsace, Christelle Wieder, élue référente du quartier Cronenbourg Sud, affirme que les travaux ne sont pas terminés. L'état du bâtiment ne permettra toujours pas d'accueillir les 240 élèves en septembre. "La suie, qui est apparue après l'incendie, contient des éléments toxiques. Le problème, c'est qu'elle s'est infiltrée dans les murs, les meubles et même les pages des livres", déplore-t-elle.

Le système électrique de l'école a aussi été impacté. C'est d'ailleurs l'élément qui retarde le plus les travaux de réhabilitation du bâtiment. "Tout est à refaire. Au fur et à mesure de l'été, nous nous sommes rendu compte que les dégâts étaient plus importants que l'on ne le pensait", confie l'élue de quartier.

"Le temps de recruter l'entreprise pour l'électricité a été extrêmement long, malgré notre mobilisation. Nous avions fait une demande spéciale en préfecture pour accélérer le recrutement, mais ça n'a pas été suffisant". La date de fin des travaux reste encore inconnue, selon la municipalité. 

240 élèves à répartir dans deux établissements

Alors que l'école ne pourra pas rouvrir à la rentrée, les 240 élèves et l'équipe encadrante vont être déplacés dans deux établissements différents à Cronenbourg. Les élèves du CP au CE2 seront affectés au sein de l'école élémentaire Paul Langevin. Sept classes au total leur seront destinées. 

Pour ce qui est des élèves de CM1 et CM2, ils devront se rendre 600 mètres plus loin le matin afin de retrouver leurs camarades dans le groupe scolaire Charles Wurtz. Sur place, cinq classes seront mises à la disposition des professeurs pour assurer la totalité de leurs cours.

Une réunion d'information à l'attention des parents d'élèves sera organisée le 28 août à 17h45 dans le gymnase du groupe scolaire Charles Wurtz.

Des difficultés pour les parents d'élèves 

La répartition des élèves dans les deux établissements voisins ne satisfait pas tout le monde. "Après l'incendie, la Ville avait dit que la priorité était que les travaux soient terminés à la rentrée. Ce n'est pas le cas", déplore Bechera Azizi, déléguée des parents d'élèves à l'école Marguerite Perey. 

Les parents ayant des enfants scolarisés dans deux niveaux différents sont aussi inquiets. "Si on a un enfant en CP et l'autre en CM1, ils ne pourront plus aller à l'école ensemble. C'est peut-être l'affaire d'une centaine de mètres, mais il y a plusieurs routes très fréquentées sur le chemin", précise Bechera Azizi.

Selon la déléguée, la municipalité table sur une réouverture à l'automne, après les vacances de la Toussaint.