INSOLITE. Choucroute, foie gras et munster vendus en distributeur en gare de Strasbourg

Un nouveau distributeur a fait son apparition en gare de Strasbourg. A l’intérieur, une épicerie alsacienne y propose un concentré de gastronomie locale. Choucroute, munster ou encore foie gras, accessibles 7/7 en libre-service. Un concept amené à se développer.

A qui ce n’est pas arrivé de rentrer de voyage en oubliant le cadeau souvenir qui fera forcément plaisir à tonton Robert ? C’est, entre autre, pour les adeptes de la "dernière minute" que l’enseigne Mon oncle Malker de Munster vient de lancer un  distributeur de produits alsaciens, artisanaux et fermiers, installé au niveau du hall central de la gare de Strasbourg.

"J’avais vu un distributeur similaire en gare de Besançon et de Nancy. Je trouvais ça vraiment sympa de retrouver des produits authentiques du terroir dans des lieux insolites comme les gares", explique Vincent Vigneron, le gérant de l'épicerie strasbourgeoise, bien décidé à surfer sur une tendance de fond.

Depuis plusieurs années, l’achat local en libre-service prend de l’ampleur. Les distributeurs automatiques de nourriture se multiplient comme des petits pains notamment à la campagne, permettant de trouver œufs, fromage, viande, ou encore légumes à toute heure, 7 jours sur 7. Un phénomène accentué par la pandémie, les confinements successifs, mais aussi par nos habitudes de vie.

"Aujourd’hui tout va tellement vite, que c’est bien d’avoir une visibilité dans une gare", reprend Vincent Vigneron. Parmi le flot continuel de voyageurs, "il y a des gens qui retournent sur Colmar ou aux alentours de Strasbourg en semaine et le week-end, des personnes extérieures qui viennent de Paris ou d’ailleurs. C’est toujours intéressant de leur offrir l’opportunité de repartir avec un petit munster ou une petite choucroute".

Après trois premiers jours de mise en service, la stratégie marketing semble concluante. Une dizaine de ventes sont enregistrées chaque jour, avec des mets plus en vogue que d’autres. Au milieu de la choucroute en barquette, des gendarmes sous vide et des confitures, le munster "se détache des ventes". En revanche le foie gras ne fait pas recette. "Est-ce que les gens ont un peu moins confiance d’acheter cela en distributeur ?", s’interroge le gérant.

Pour l’heure, 8 produits régionaux issus de producteurs essentiellement présent dans la vallée de Munster sont en vente. Côté prix, promis "ce n’est pas plus cher qu’en boutique". Comptez 11,50 euros pour un grand munster, un peu plus de 5  euros pour un petit ou encore 3,50 euros pour une paire de gendarmes.

Une sélection amenée à évoluer en fonction des résultats et de la saisonnalité. "Pourquoi pas des ballotins de pain d’épice à Noël ?" En attendant, d’autres projets de distributeurs du même type pourraient bientôt être sur les rails dans d'autres gares. La gastronomie alsacienne n’a pas fini de voyager.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie culture économie insolite