INSOLITE - Un kit spécial covid pour aider les commerçants et artisans à communiquer en alsacien pendant la crise

Après l'attestation de déplacement traduite en alsacien, l’Olca (Office pour la langue et les cultures d’Alsace et de Moselle) lance un kit permettant aux entreprises, commerçants et artisans de communiquer en alsacien autour des mesures mises en place pendant la crise de la Covid-19.
L'Olca ne traduit pas que les attestations de sortie...
L'Olca ne traduit pas que les attestations de sortie... © Sabine Pfeiffer, France Télévisions
Depuis la crise sanitaire, les nouveaux usages développés par les commerces et les entreprises ont aussi fait fleurir des expressions et des anglicismes moins usités jusque-là. Ainsi, des mots comme "drive", longtemps réservés aux adeptes des hamburgers, ou "click and collect", sont presque passés dans notre langage courant. Mais même beaucoup répétés ces derniers temps, ils ne sont toujours pas devenus entièrement familiers à toutes les oreilles.  
De plus, à bien y réfléchir, il peut aussi paraître un peu bizarre d'en user et d'en abuser, tout en ayant pour premier objectif de favoriser les circuits courts et de soutenir en priorité les entreprises alsaciennes. N'y aurait-il pas là une certaine dichotomie entre la finalité et le discours, l'intention et les mots ?
 
Click and collect en alsacien haut-rhinois, ça se dit comment ?
Click and collect en alsacien haut-rhinois, ça se dit comment ? © Olca

Une dichotomie pas forcément inéluctable, puisque des plans B existent – ou peuvent être mis en place. C'était du moins l'avis de Franck Kormann, l'adjoint de direction de l'Office pour la langue et les cultures d'Alsace et de Moselle (Olca) et de son équipe : "Ça fait plusieurs semaines qu'on entend parler de 'click and collect'. Alors on s'est dit qu'on devait faire quelque chose", explique-t-il. Et quelques jours de brainstorming plus tard, le "kit spécial covid" à l'intention des commerçants, entreprises et artisans d'Alsace était né.
 

Une boîte à outils d'expressions alsaciennes pour les professionnels

Téléchargeable gratuitement sur le site de l'Olca, ce kit spécial covid comprend une série de documents, affiches et mini-lexiques, destinés à aider tous ces professionnels à communiquer en alsacien autour des mesures mises en place pendant la crise de la Covid-19. En clair, à dire et expliquer les choses de manière plus personnelle, selon l'expression alsacienne copyrightée, "wie de Schnàwwel 'ne gewàchse n'isch" (comme le bec leur a poussé). Sans devoir se contenter de slogans tout faits, ou d'emprunts à l'anglais.

Pour l'Olca, cette démarche est aussi une manière indubitablement percutante de rappeler que l'alsacien permet de tout exprimer. Même des concepts modernes encore inexistants à l'époque de nos grands- et arrière-grands-parents. Car si telle ou telle expression ne figure pas encore officiellement dans le dictionnaire français-alsacien, il est souvent aisé de la créer. Quitte à employer une périphrase, pour la rendre plus compréhensible. 

Vous voulez des preuves ? En voici deux, parmi plein d'autres :En version haut-rhinoise, cela donne : "Bi uns känna-n-ìhr bstella un àbhola" et "Igschlossa àber igloggt" Car, bien entendu, pour que chacun s'y reconnaisse à peu près, le kit a été préparé dans deux variantes : bas-rhinois et haut-rhinois (les variantes linguistiques Alsace Bossue, Vallée de Munster, Alsace centrale ou Sundgau ne sont pas encore prévues, sorry).  
 
L'affiche sur les gestes barrière au travail, en version bas-rhinoise.
L'affiche sur les gestes barrière au travail, en version bas-rhinoise. © Olca

Chaque kit comprend des visuels (sur le click and collect) et des affiches pour l'entreprise à utiliser en numérique ou à imprimer ("gestes barrières au travail" et "gestes barrières en réunion"). Le tout en alsacien, of course. Y sont ajoutés en bonus l'attestation de déplacement dérogatoire et le justificatif de déplacement professionnel, également en version alsacienne, que l'Olca propose déjà depuis quelques semaines.
 
Mais le cœur du kit, c'est une liste d'une bonne trentaine d'expressions et d'éléments de langage prêts à l'emploi, dont les commerçants et artisans peuvent s'emparer pour mieux communiquer. Directement dans leur boutique, par mail ou pour réaliser leur propre affiche publicitaire.   

Cet ensemble de phrases-clés types doit véritablement servir de boîte à idées, dans laquelle chaque professionnel peut puiser librement pour trouver le slogan qui lui correspond vraiment, et qui va toucher ses clients. Ainsi, au hasard :ou encore le classique, mais inusable :Cette "Schnàpsidee" (idée schnaps, idée lumineuse) du kit a été soutenue par l'Adira (Agence de développement d'Alsace) ainsi que la Marque Alsace puisqu'elle est destinée à aider le développement des circuits courts, et donc l'attractivité de l'Alsace. Simplement en aidant les entreprises locales à trouver, en cette période particulièrement difficile, les mots les plus aptes à atteindre leur clientèle. Cela permet de "faire du marketing vraiment territorial" estime Franck Kormann (on va lui pardonner ce petit anglicisme… ) "particulièrement en cette période de Noël".

Car, reconnaissons-le : "Stelle e Stìck Elsàss ùnter de Tànnebaam" /"Stella a Stìck Elsàss unter dr Tànnabàuim" c'est quand même plus décoratif à l'œil, et plus mélodieux à l'oreille, qu'un banal "Déposez un peu d'Alsace sous le sapin".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite économie société covid-19