INSOLITE. Strasbourg : 35h34 de musique sans s'arrêter pour Asterism, la création hors norme à voir au festival Musica

Pour la première fois en 39 éditions, le festival strasbourgeois Musica, dédié à la musique contemporaine, propose au public une création longue de... 35h34, de ce vendredi 17 à ce dimanche 19 septembre. Un pari inédit de la part d'Alexander Schubert, un compositeur allemand.

35h34. Plus long que les 24h du Mans ou que le record de l'Ultra trail du Mont-Blanc... On vous présente Asterism: un marathon musical, une création hors norme longue de 35h34, sans pause, de 19h37 ce vendredi 17 septembre, heure à laquelle le soleil se couche, à 7h11 ce dimanche 19 septembre, horaire de son lever.

Cette oeuvre, imaginée et conçue par l'Allemand Alexander Schubert, a été retenue pour ouvrir la 39e édition du festival Musica au Maillon, le théâtre de Strasbourg. Depuis 1983, l'événement, réputé dans toute l'Europe, est devenu un rendez-vous incontournable de la musique contemporaine, mais c'est la première fois qu'une création dure aussi longtemps. Alors, prêts à tenir la distance? Chiche! 

Concrètement, le décor d'Asterism sera celui d'une forêt, dans laquelle se succèderont bruitages, danseurs et musiciens. Le public pourra aller et venir, et vivra une expérience immersive puisqu'il pourra s'approcher au plus près de la scène. 

Une aventure intérieure plus qu'un show

"C'est une simulation entre la nature et la réalité numérique. Ce n'est pas vraiment un show, quelque chose qu'on vient voir, précise le compositeur. Il s'agit plutôt de trouver un état intérieur favorable à l'observation. Chacun doit en profiter comme il l'entend et surtout combien de temps il le veut pour trouver des réponses et se livrer à une introspection."

Sur le site du festival, on trouve un teaser de 32 secondes d'Asterism. Un très mince avant-goût de qui vous attend:

Une création un brin psychédélique, avec en toile de fond, la défense de la cause environnementale. "C'est en filigranes, le ton qu'on veut donner à cette édition du festival. Tous les spectacles sont liés à cette thématique", indique d'ailleurs Élise Ternat, chargée de la communication de Musica.

Car si Asterism retient l'attention, ce sont près d'une quarantaine de spectacles, répartis sur une vingtaine de lieux de la capitale alsacienne à Mulhouse en passant par Guebwiller, qui se tiendront d'ici au dimanche 10 octobre. Le programme complet et les tarifs sont à retrouver en détails sur le site du festival.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musique loisirs sorties et loisirs