• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Lilla Merabet, vice-présidente de la région Grand Est condamnée à 6.000 euros d'amende

Lilla Merabet, vice-présidente de la région Grand Est, condamnée à 6.000 euros d'amende / © Jean-Marc LOOS. MAXPPP
Lilla Merabet, vice-présidente de la région Grand Est, condamnée à 6.000 euros d'amende / © Jean-Marc LOOS. MAXPPP

Le tribunal correctionnel de Strasbourg a rendu son délibéré ce matin. Lilla Merabet, vice-présidente de la région Grand Est en charge de l'innovation et du numérique est condamné à 6.000 euros d'amende pour déclaration d'intérêts incomplète. Ses avocats font appel.

Par Anne-Laure Marie

La décision est tombée ce matin, jeudi 5 septembre. Le tribunal correctionnel de Strasbourg condamne Lilla Merabet, vice-présidente de la région Grand Est en charge de l'innovation et du numérique à 6.000 euros d'amende. Reconnue coupable d'avoir omis de modifier sa déclaration d'intérêt pour signaler à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique les 90% qu'elle détient dans une holding baptisée Oxymore Resolution. Coupable aussi d'avoir omis de déclarer une partie de ses revenus à la même Haute autorité.
 

Le tribunal n'a retenu ni la prison avec sursis ni la réduction de privation d'éligibilité d'un an requis par le procureur. "Nous faisons évidemment appel de cette décision, madame Merabet n'a jamais eu l'intention de cacher quoi que ce soit. Elle pensait en toute bonne foi qu'il fallait faire une déclaration en début et en fin de mandat, ce qu'elle a fait. Quant aux changements intervenus en cours de mandat et concernant sa situation, ils ne sont pas substantiels, ce que reconnaît le tribunal lorsqu'il ne relève pas d'éléments permettant de considérer un but précis au travers de ces omissions, c'est pourquoi nous faisons appel", explique l'un des avocats de Lilla Merabet, maître Arnaud Dupuy. 
 

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus