Liquidation du Rugby club de Strasbourg : la mort du fer de lance du rugby régional

De 2015 à 2018, le club avait intégré la Fédérale 1, antichambre de la Pro D2. Mais le club qui s'était maintenu sportivement a été rétrogradé administrativement en Fédérale 2 pour la saison 2018-2019. (photo prise lors d'une rencontre face à Albi, en janvier 2018). / © Jean-Marc LOOS. MaxPPP
De 2015 à 2018, le club avait intégré la Fédérale 1, antichambre de la Pro D2. Mais le club qui s'était maintenu sportivement a été rétrogradé administrativement en Fédérale 2 pour la saison 2018-2019. (photo prise lors d'une rencontre face à Albi, en janvier 2018). / © Jean-Marc LOOS. MaxPPP

Le Rugby club de Strasbourg était sous surveillance depuis l'été 2018. Il avait bénéficié d'un dernier sursis en janvier, mais les dirigeants n'ont pas trouvé les partenaires financiers nécessaires au redressement du club. Le tribunal de grande instance a prononcé sa liquidation ce 25 février.

Par Karine Gélébart

Le Rugby club de Strasbourg avait été placé en redressement judicaire le 9 juillet 2018. Par deux fois, le tribunal de grande instance avait repoussé l'échéance d'une liquidation, laissant le temps aux dirigeants de trouver de nouveaux partenaires financiers et restructurer le club, notamment son équipe dirigeante. Aucun repreneur potentiel n'est allé au bout du dossier et ce lundi 25 février, c'est bien sa disparition qui a été actée. Il a accumulé plus d'un million de dettes, selon le liquidateur nommé par la justice.

Alors qu'il évoluait en Fédérale 2 cette saison, et qu'il s'était encore imposé face à Grand Dôle le dimanche 17 février, pointant à la 4e place de sa poule dans cette divisison (qui équivaut au 4e échelon du rugby français), il ne finira pas sa saison et quittera le paysage du rugby français.

En avril dernier, le président du RCS, Christian Loth, avait quitté ses fonctions, entamant la période de fortes turbulences. Un duo avait repris les manettes, mais Pierre Sourbès et Jean-Luc Dubois n'ont pas réussi à apporter les solutions attendues par la justice.


Vers une nouvelle structure?

Le RCS, leader régional du rugby du Grand Est dans ce sport, avait pour ambition d'atteindre la Pro D2, et n'avait pas été si loin d'y parvenir puisqu'il avait disputer trois saisons en Fédérale 1, entre 2015 et 2018, dont une dans la poule élite, l'antichambre de l'élite nationale. Il avait été sacré champion de France de Fédérale 2 en 2015.

Des membres du club disparu ont déposé les statuts d'une nouvelle association, Strasbourg Alsace Rugby, afin que l'école de rugby et les équipes jeunes puissent terminer la saison. La fédération française de rugby devra donner son accord. Le club comptait 287 licenciés.

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus