Marianne sous les traits de Simone Veil ?

Photo du tweet de Fabienne Keller publié ce mardi. / © Photo du tweet de Fabienne Keller
Photo du tweet de Fabienne Keller publié ce mardi. / © Photo du tweet de Fabienne Keller

C'est une proposition de la sénatrice du Bas-Rhin, Fabienne Keller après que des portraits de Simone Veil ont été couverts de croix gammées sur des boîtes aux lettres de la mairie du XIIIe arrondissement de Paris, dans un contexte de multiplication des actes antisémites.

Par AR

C'est un tweet de Fabienne Keller qui a lancé le débat. La sénatrice du Bas-Rhin a proposé ce mardi 12 décembre que l'on prête les traits de Simone Veil à Marianne, l'incarnation  de la République dont le buste trône dans les établissements publics: "un visage rassembleur et un symbole riche de sens pour unir les Français".
 

Une proposition qui intervient dans un contexte de multiplication des actes antisémites et quelques jours après la découverte dans le XIIIe arrondissement de Paris de croix gammées sur les portraits de Simone Veil figurants sur des boîtes aux lettres. Tags contre lesquels la mairie de Paris a déposé une plainte
 

Choquée, Fabienne Keller, vice-présidente du groupe politique Agir, La Droite constructive explique dans un courrier adressé au président de la République Emmanuel Macron, que le visage de Simone Veil "est celui de la France, de son honneur, de sa grandeur, de son courage et de sa dignité. Ce visage a inspiré et donné de la force à des millions de Français. Ce visage est un appel à refuser toutes les compromissions avec les extrémistes, populistes et marchands de malheur."

"Les auteurs de cet acte révoltant pensaient salir l’image de Simone Veil,
continue la sénatrice dans sa lettre, au contraire ils ont renforcé la détermination de l’ensemble des républicains à combattre tous les messages de haine et à poursuivre les combats que furent ceux de cette figure exemplaire de notre République. Simone Veil fait partie du coeur et de la conscience collective de notre Nation [...] Après Deneuve, Bardot, Casta... cela aurait du sens de donner à notre incarnation nationale le visage de l’une de ses plus grandes femmes."
 
 

Sur le même sujet

Quentin Bigot

Les + Lus