Météo : gelées, puis neige et verglas, l'hiver est à l'heure cette année en Alsace

Après les fortes gelées, jusqu'à près de -9 degrés, de la nuit dernière du 29 au 30 novembre, la neige et le verglas s'annoncent pour la nuit prochaine. Prudence. 
Ambiance givrée au Champ du Feu
Ambiance givrée au Champ du Feu © Christian Laemmel / France télévisions
Ce 30 novembre à l'aube, il a fait très froid. Presque - 9 degrés à Obersteinbach, dans le nord de l'Alsace, - 8 à Gresswiller, près de Molsheim, ainsi qu'à Meyenheim, dans le Haut-Rhin, ou encore – 6 à Entzheim.

Mais dans le fond, rien d'exceptionnel en cette toute fin de novembre. Car comme le rappelle Christophe Mertz, météorologue pour le bureau d'études météorologiques Atmo-risk, "pour le calendrier météorologique, l'hiver commence traditionnellement le 1er décembre." A un jour près, nous y sommes donc. A devoir affronter des températures bien négatives qui, en fait, sont simplement "des valeurs de saison".
 
Seul petit hic : nous en avions un peu (trop) perdu l'habitude. Car vu qu'il n'a jamais fait aussi froid durant l'hiver 2019-2020, resté assez doux, "ce sont les valeurs les plus basses depuis plus d'un an" explique Christophe Mertz. De ce fait, elles nous paraissent donc assez insolites. "Des gelées inférieures à -2 degrés, ça surprend" confirme de son côté Jonathan Krommenaker, prévisionniste pour l'association Météo suivi Alsace.

Neige et pluies verglaçantes pour mardi 1er décembre

Mais attention. Cette offensive hivernale n'a pas fini de nous surprendre, et les météorologue en appellent à la prudence. En effet, un second phénomène est prévu pour la nuit prochaine : des précipitations de pluie et de neige mêlées avec, localement des pluies verglaçantes.
 

Ces phénomènes devraient se produire entre minuit et 6 heures du matin, principalement en Alsace du Nord : dans l'Outre-Forêt, vers Niederbronn, Bouxwiller… ainsi qu'en Alsace Bossue. Juste à l'heure de partir au travail, ou d'emmener ses enfants à l'école, certaines routes risquent donc de se transformer en patinoire. Prudence, donc. D'autant plus qu'après cet automne très doux, de nombreux conducteurs n'ont probablement pas encore équipé leur véhicule de pneus neige. Il est urgent d'y remédier, pour ne pas se faire surprendre.

En allant vers le sud, en plaine, dès la région du Kochersberg, "la situation devrait être moins délicate" selon Christophe Mertz, car les températures resteront un peu plus élevées. Mais un peu de verglas ou quelques flocons ne sont pas à exclure. Dans le nord de l'Alsace, il pourrait aussi tomber 2 ou 3 centimètres de neige sur les hauteurs. Et sur le massif vosgien, 10 à 15 centimètres de poudreuse sont à prévoir dès 800 mètres d'altitude.

Et la suite ?

Ce 1er décembre en journée, "un léger redoux devrait se faire sentir" prévoit Christophe Mertz. En-dessous de 500 mètres d'altitude, les précipitations se transformeront en pluie, et en mélange de neige et d'averses dès 600 mètres. En soirée, le temps redeviendra sec, mais le froid se maintiendra, quoique bien moins intense que la nuit dernière. Les nuits suivantes, de petites gelées ne sont pas à exclure. Et la fin de semaine sera à surveiller, avec de nouvelles perturbations et une probable neige à basse altitude.  

"L'hiver est à l'heure cette année" conclut Christophe Mertz, et ces conditions peu clémentes pourraient se maintenir jusqu'à mi-décembre. Mais pour la suite, il est trop tôt pour se prononcer. Même si cet hiver sera vraisemblablement un peu moins doux que le précédent, les météorologues n'ont pas détecté de signal précis leur permettant de prédire de longs frimas. D'autant plus qu'en météorologie, comme le rappelle Jonathan Krommenaker, "il n'y a pas forcément de logique." Et une bonne offensive hivernale en début de saison n'annonce pas obligatoirement plusieurs mois sibériens.
           


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo