Nuit debout : 300 citoyens rassemblés mardi soir à Strasbourg

La première Nuit Debout à Strasbourg a réuni près de 300 personnes mardi soir place de la République.

Par Marie Heidmann

Le mouvement est né jeudi dernier à Paris à l'appel d'un collectif pour protester contre la loi Travail. Depuis le mouvement essaime partout en France. Une nouvelle forme d'engagement citoyen qui ne passe pas inaperçu. Il n'y avait pas de leader, pas d'étiquettte politiques ou syndicale mardi soir à Strasbourg. les manifestants ont surtout chercher  à mettre des mots sur le malaise de la société.

Une première "Nuit debout" à Strasbourg
La première Nuit Debout à Strasbourg a réuni près de 300 personnes mardi soir place de la République. - F3 Alsace

Une vingtaine de villes a pris le relais en organisant ces "Nuits Debout". Le principe : se rassembler dans le calme pour débattre, écouter de la musique ou encore lire des poèmes. A Strasbourg, ça bouge sur les réseaux sociaux; Des consignes ont été données sur Facebook pour apprendre les gestes à connaître pour participer aux débats. Et sur Twitter, des informations ont été diffusées pour un "kit de participation efficace".
Les participants se sont rassemblés à partir de 18h.

Un appel a déjà été lancé une organiser une Nuit debout à Mulhouse.
Les participants à la Nuit debout à Strasbourg
Voici quelques réactions des participants à cette mobilisation - Propos recueillis par David Meneu et Yves Ledig



Extrait "Paroles de flic, un passé stupéfiant" - Le prix de l'héroïne

Les + Lus