Un campement évacué tôt ce mardi matin à Strasbourg

Les forces de l'ordre sont intervenues tôt mardi 18 juin au matin afin d'évacuer le squat du parc du Glacis.

Aux alentours de 6h du matin ce mardi 18 juin, les forces de l'ordre ont évacué le squat du parc du Glacis. Sur demande de la mairie de Strasbourg, et après accord de la préfecture, plusieurs dizaines de personnes ont été prises en charge.

Un important dispositif était déployé sur place, avec notamment la présence des services de la préfecture, de la direction interdépartementale de la police nationale, de l'agence régionale de santé et d'interprètes.

D'après un communiqué de la préfecture du Bas-Rhin, 42 personnes ont été évacueés et prises en charge. La majorité serait des hommes isolés d'origine africaine et afghane.

Chaque occupant va faire l'objet d'une évaluation de sa situation "pour permettre une prise en charge adaptée" a déclaré la préfecture du Bas-Rhin. Ainsi 26 personnes seront orientées vers des hébergements répartis dans le Grand Est, cinq vers des hébergements dédiés et trois ont été prises en charge par la police aux frontières. Enfin, huit personnes n'ont pas souhaité être prises en charge.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité