Pic de pollution dans le Bas-Rhin: levée des mesures d’urgence

Les automobilistes invités à réduire leur vitesse, samedi 25 janvier 2020, sur les routes du Bas-Rhin. / © Jean Marc Loos/MaxPPP
Les automobilistes invités à réduire leur vitesse, samedi 25 janvier 2020, sur les routes du Bas-Rhin. / © Jean Marc Loos/MaxPPP

La préfécture du Bas-Rhin annonce ce dimanche 26 janvier que les mesures d'urgence entrées en vigueur samedi, en raison d'un pic de pollution atmosphérique lié aux particules et aux oxydes d'azote sont désormais levées.

Par M.C

Les mesures d'urgence déclenchées samedi dans le Bas-Rhin en raison d'une alerte à la pollution aux particules fines sont levées ce dimanche 26 janvier 2020, annoncent les services de la préfecture.

"Selon les prévisions d’ATMO Grand Est, les conditions météorologiques pour la journée de dimanche sont favorables à la dispersion des polluants atmosphériques en plaine d’Alsace. Par conséquent, la procédure d'alerte et les mesures d'urgence prises par le préfet du Bas-Rhin sont levées dans l’ensemble du département", précisent-ils.
 

L’instauration de mesures d’urgence avait été annoncée vendredi 24 janvier en raison d'un pic de pollution atmosphérique lié aux particules et aux oxydes d'azote.

Selon ATMO Grand Est, l'association de surveillance de la qualité de l'air, les conditions atmosphériques stables et le temps froid avaient favorisé l'accumulation des particules ces derniers jours.

Sur les routes à chaussée séparée et les autoroutes, la vitesse maximale autorisée avait été abaissée de 20 km/h, sans descendre en dessous de 70 km/h, tandis que le brûlage à l'air libre de déchets verts et l'utilisation du bois comme chauffage d'agrément avaient été interdits pour la journée de samedi.
 

Le Bas-Rhin avait déjà connu une alerte à la pollution aux particules PM10 début janvier, Atmo soulignant alors l'impact des incendies de voitures et jets de pétards du Nouvel An sur la qualité de l'air dans l'agglomération strasbourgeoise.

 

Sur le même sujet

Les + Lus