Le plus grand immeuble en bois de France se construit à Strasbourg

Parmi les trois tours en bois qui devraient orner le quartier du Port du Rhin, deux sont à présent sorties de terre. / © Loïc Schaeffer/France 3 Grand Est
Parmi les trois tours en bois qui devraient orner le quartier du Port du Rhin, deux sont à présent sorties de terre. / © Loïc Schaeffer/France 3 Grand Est

À Strasbourg, deux immeubles en bois sont en train de sortir de terre dans le quartier des Deux-Rives. Composées de respectivement 8 et 11 étages, ces tours habitables seront les plus hautes de France à la livraison du chantier, prévu en 2019.

Par V.P. avec Loïc Schaeffer

À l'est de Strasbourg, tout près de la frontière, deux grandes tours en bois s'élèvent vers le ciel. L'édifice, débuté en septembre 2017, détiendrait un record : avec son altitude maximum de 38 mètres, il serait le plus haut immeuble en bois jamais construit en France.

L'utilisation du bois est une prouesse technologique. Le matériau exige plus d'anticipation, de précision, et implique aussi davantage de corps de métiers qu'une construction en béton. Le bois revient plus cher que le béton (à peu près 20% de plus au mètre carré) mais le résultat s'avère écologique. "C'est un bâtiment bois et biosourcé : c'est-à-dire qu'il a un bilan carbone exceptionnel, jamais atteint en France aujourd'hui, souligne Christophe Ouhayoun, du cabinet Koz architectes. Il y a une qualité de vie : ce sont des appartements extrêmement bien orientés, ouverts au sud sur un jardin. Il y a des innovations techniques aussi, au niveau de la qualité de l'air et du chauffage par exemple."

Le sommet de la tour centrale, vue de la plus haute tour. Un troisième édifice sortira prochainement de terre juste derrière, dans le prolongement de la rue de Vitry-le-François (à droite). / © Loïc Schaeffer/France 3 Grand Est
Le sommet de la tour centrale, vue de la plus haute tour. Un troisième édifice sortira prochainement de terre juste derrière, dans le prolongement de la rue de Vitry-le-François (à droite). / © Loïc Schaeffer/France 3 Grand Est


Trois tours en bois livrées en 2019


En mars 2018, les deux tours sorties de terre permettent de visualiser le gigantisme du projet. L'ensemble immobilier pourra accueillir 146 appartements - tous pourvus - répartis sur les 11 et 8 étages que comptent les deux immeubles actuels, rejoints prochainement par un troisième composé lui aussi de 8 étages. Le bloc boisé dominera l'intersection de la rue de Vitry-le-François et de la rue des Cavaliers, tout près du jardin des Deux-Rives, dans le quartier du Port-du-Rhin.



La plus haute tour (38 mètres, 11 étages) dominera l'intersection de la rue de Vitry-le-François et celle des Cavaliers, menant au centre équestre des Deux-Rives. / © Loïc Schaeffer/France 3 Grand Est
La plus haute tour (38 mètres, 11 étages) dominera l'intersection de la rue de Vitry-le-François et celle des Cavaliers, menant au centre équestre des Deux-Rives. / © Loïc Schaeffer/France 3 Grand Est


Le chantier, dont l'appel d'offre avait été remporté par Bouygues immobilier et le cabinet Koz architectes en 2013, sera livré en février 2019.




Sur le même sujet

Epinal : un centre d'usinage dernier cri à l'ENSTIB

Les + Lus