Résultats des Européennes 2024 : "A bas le Front national!", 200 jeunes rassemblés place Kléber à Strasbourg

A peine les résultats des élections connus avec la large victoire de la liste RN de Jordan Bardella et surtout l'annonce d'Emmanuel Macron de la dissolution de l'Assemblée nationale, qu'environ 200 jeunes ont convergé vers la place Kléber de Strasbourg vers 23 heures ce dimanche 9 juin, scandant des slogans anti-RN.

"A bas le Front national!", un vieux slogan a resurgi ce dimanche 9 juin vers 23 heures place Kléber à Strasbourg où 200 jeunes se sont spontanément rassemblés après l'annonce surprise de la dissolution de l'Assemblée nationale, suite à l'arrivée en tête de la liste RN menée par Jordan Bardella aux élections européennes. 

Une partie de la jeunesse qui réagit donc, de même que les politiques alsaciens. Pia Imbs, la présidente de l'Eurométropole de Strasbourd lance un appel dans un communiqué : "Alors que les Françaises et les Français seront à nouveau amenés à se rendre aux urnes dans quelques semaines, j’appelle à la mobilisation pour un projet et un Parlement qui sera en capacité de répondre aux enjeux qui concernent notre société dans le respect des valeurs républicaines que je continuerai à défendre sans jamais me résigner."

Brigitte Klinkert, députée Renaissance de la première circonscription du Haut-Rhin a d’ores et déjà annoncé sa candidature aux élections qui auront lieu les 30 juin et 7 juillet. "Le président de la République a décidé de dissoudre l’Assemblée nationale. Revenir devant les électeurs n’est jamais une mauvaise décision. Députée de la première circonscription du Haut-Rhin, je deviens dès ce soir une simple citoyenne, candidate à vos suffrages."

Emmanuel Fernandes, député LFI de la 2e circonscription du Bas-Rhin a, quant à lui, rappelé son engagement de toujours dans la lutte contre l'extrême droite. "En 2022, mes premiers mots de député alertaient du danger de l'extrême droite. Aujourd'hui, je suis le même : déterminé pour lutter contre le racisme, l'antisémitisme, la haine de l'autre, l'escroquerie sociale du RN".

Les trois semaines de campagne qui arrivent avant le premier tour de ces législatives s'annoncent intenses.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité