Retour sur : la découverte de restes de victimes juives du Struthof à Strasbourg avec Raphaël Toledano

© France3 Alsace
© France3 Alsace

Cette découverte aura ému la communauté juive et de nombreux historiens en cette année 2015 : celle des restes de victimes juives tuées en chambres à gaz au camp du Struthof à des fins d'expérimentation médicale. L'aboutissement de plusieurs années de recherches pour Raphaël Toledano.

Par Caroline Moreau

Médecin et chercheur à Strasbourg, Raphaël Toledano découvrait en juillet dernier - après des années de quête - à l'institut de médecine légale de Strasbourg, deux bocaux contenant des restes de victimes juives gazées au Struthof, en vue de servir de cobayes humains à des expérimentations médicales menées par le médecin nazi August Hirt . Ces dernières années pourtant, universitaires et direction de l'université affirmaient qu'il ne subsistait plus rien de ce passé douloureux où les nazis avaient pris la direction de l'Université.

Cette découverte a permis de rendre, le 6 septembre dernier, une sépulture digne à ces victimes, 70 ans après leur exécution, en inhumant leurs restes au cimetière juif de Cronenbourg. Elle a aussi aidé à briser le silence qui règnait autour de cette période noire au sein de l'université.


Voici le témoignage de Raphaël Toledano :

Retour sur 2015 avec l'historien Raphael Toledano
Entretien avec l'historien Raphaël Toledano par Marie Heidmann, autour de la découverte de restes de victimes juives du Struthof - France 3 Alsace

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus