Cet article date de plus de 5 ans

Rue 89 Strasbourg lance une plateforme de financement participatif

La déclinaison locale du site d'information Rue89 a fêté ses 3 ans en février dernier. L'occasion de dresser un bilan et de se lancer de nouveaux défis. Pour cela, Rue89 Strasbourg lance une plateforme de financement participatif.
© Photo : rue89strasbourg
Chaque jour, entre 10 et 20.000 Strasbourgeois se rendent sur le site Rue89 strasbourg où ils peuvent trouver informations et dossiers sur la vie de la capitale alsacienne.
Une très belle audience pour un média local, avec un chiffre d’affaires en progression chaque année. Et pourtant il ne parvient pas à atteindre l'équilibre économique. Car Rue89 Strasbourg, site auquel on peut accéder gratuitement, n’est pas adossé à un puissant groupe médiatique ou bancaire capable de le financer pendant des années. Le site est édité par la SARL Médialab, une société immatriculée à Strasbourg, fondée et détenue par Laurent Jassaud, Marie Marty et Pierre France, le fondateur du site.

Le site en appelle donc à ses lecteurs et lance une plateforme de financement participatif : chaque lecteur peut participer à partir de 7€ à notre campagne de financement participatif.

Une campagne de crowdfounding que le site lance ce 21 mai, à partir de 21 heures, au Shadok. L'entrée est gratuite.



Pour un "Rue89 Strasbourg tout neuf, foisonnant"


Les fonds récoltés permettront à l'équipe de modifier en profondeur le site : proposer une maquette plus éclairée et plus agréable à lire, ajouter de nouvelles rubriques et de nouvelles fonctions. Parmi elles, des améliorations visuelles, des fonctionnalités pour rapprocher les journalistes des Strasbourgeois afin de laisser à ces derniers la possibilité de publier un témoignage ou encore de transmettre une information.

Pour répondre à ces objectifs, le site aurait pu choisir de rendre son accès payant. Il préfère maintenir la gratuité en comptant sur ses fidèles. Il est déjà possible aujourd'hui de soutenir le travail de la rédaction en faisant tous les mois un don de 4€. Mais seules 150 personnes ont à ce jour souscrit cet abonnement, or il en faudrait mille pour permettre à l'équipe de mener ses projets à bien.

Rue89 Strasbourg va prochainement proposer la possibilité de réaliser des « micro-paiements » à l’article, via une plate-forme qui débute, LaterPay. Le risque, estime-t-on au sein de l'équipe, étant que les journalistes ne s’intéressent plus qu'aux sujets dont ils sauront qu’ils seront bien financés.

La solution économique pour un site d’informations locales réside peut-être donc dans la mise en œuvre d’un mélange de ces différentes solutions de revenus : la publicité, les abonnements, les micro-paiements et d’autres activités. 


Soutenez Rue89 Strasbourg : participez au financement

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
médias économie