Strasbourg : 400 personnes marchent contre les violences sexistes et sexuelles

Publié le Mis à jour le
Écrit par Anne-Laure Marie .

400 personnes se sont retrouvées devant la faculté de Strasbourg à l'appel du planning familial du Bas-Rhin. A l'occasion de la journée de lutte internationale contre les violences faites aux femmes, de nombreuses associations se sont ainsi réunies devant la faculté de droit et ont marché pour dénoncer ces violences.

Le planning familial du Bas-Rhin avait lancé l'appel : une marche ce samedi 26 novembre à l'occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. De nombreuses associations et collectifs ont répondu présent, environ 400 personnes se sont donc retrouvées devant la faculté de droit de Strasbourg en début d'après-midi.

"Les stéréotypes sexistes sont une violence et conduisent les gens à l'exclusion, elles concernent tout le monde, il faut les dénoncer pour que tout le monde se sente concerné et agisse", nous explique cette manifestante.

"Quand on voit par exemple que le droit de l'avortement est menacé aux Etats Unis, rappelle cette jeune fille de 14 ans, ça fait peur, je suis donc là pour me battre pour les femmes, pour que mes soeurs dans 10 ans n'aient plus à se battre pour les égalités salariales".

Le planning familial profite de cette marche pour rappeler que plus de 200.000 femmes sont victimes de violence physique et/ou sexuelle chaque année, et qu'un féminicide a lieu tous les deux jours en France.

Les revendications des manifestants sont nombreuses, parmi elles notamment, "la formation de tous les professionnels susceptibles d’accompagner les personnes victimes de violences sexistes et sexuelles dans leur parcours judiciaire et de soin", est-il précisé sur la page Facebook de l'événement.

L'association demande encore "le respect des séances d’éducation à la vie affective et sexuelle dans chaque établissement scolaire comme le prévoit la loi Aubry de 2001 pour une meilleure prévention des violences" et devant les atteintes au droit à l'avortement dans le monde, "la gratuité et le réel accès à la contraception et l'IVG sur l’ensemble du territoire."

La ville de Strasbourg met à disposition un numéro accessible 7j/7, 24h/24 et gratuit pour les femmes victimes de violence, c'est le 3919.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité