Strasbourg : le célèbre cabaret de la Choucrouterie annule sa revue satirique et reporte sa tournée d’été à 2021

La toujours très attendue revue satirique de la Choucrouterie est tombée à l’eau. La tournée d’été, avec sa thématique du voyage est reportée. Mais pas le temps de s’attrister, les comédiens se sont remis à l’ouvrage. De leur côté, les spectateurs se montrent solidaires.

 
la troupe du cabaret-théâtre de La Choucrouterie.
la troupe du cabaret-théâtre de La Choucrouterie. © Emmanuel Viverge / La Choucrouterie

Pas facile non plus pour les artistes et comédiens, ce confinement-déconfinement. La toujours très attendue revue satirique de l’Alsacien Roger Siffer et de sa troupe est tombée à l’eau. Dans la foulée, la tournée d’été, elle, avec sa thématique du voyage est reportée à l'été 2021. C'est rageant, mais les auteurs et comédiens n'ont pas le temps de s’attrister. Ils se sont remis à l’ouvrage et de leur côté, les spectateurs se montrent solidaires.

 

La tournée d’été de la Chouc' est reportée à 2021

« On a attendu jusqu’au dernier moment" assure Roger Siffer, le patron du cabaret la Choucrouterie, "mais vendredi il a fallu prendre une décision. Sur les dix villes où nous devions nous produire, plusieurs avaient déjà annulé et d’autres rechignaient à se décider. Notre tournée d’été, c’est une grosse entreprise, ce sont 24 chansons et sketches à mettre en place, on ne pouvait plus attendre." Le spectacle estival gratuit, avec ses quatorze artistes sur scène n’aura donc pas lieu cet été 2020, entre Kayserberg, Haguenau, Lingolsheim et Strasbourg, entre autres. Une première en 34 ans. "Mais l’année prochaine ce sera quand-même la 34ème édition de la tournée et le sujet du voyage sera toujours valable". Il faut juste patienter. On a pris un peu l’habitude ces derniers mois.

 

Musiciens, chanteurs, comédiens, une tournée ne s'improvise pas.
Musiciens, chanteurs, comédiens, une tournée ne s'improvise pas. © E.Viverge / La Choucrouterie

 

La revue est devenue caduque

Programmée en mars, avril et mai, la revue satirique bilingue (français-alsacien) de la Chouc' est écrite pour égratigner, moquer et rire à gorge déployée de l’actualité politique immédiate, et bien sûr des hommes et des femmes qui l’a font. Coller à cette actualité et la rendre risible, (même si les acteurs politiques la servent parfois directement telle quelle sur un plateau…) c’est du boulot. Etre attentif, réactif, inventif.

Mais cette année, le covid19 a tapé dans la soupe avec sa cuillère et a tout éclaboussé. La thématique qui devait être déclinée sur la scène du théâtre, rue Saint-Louis à Strasbourg était « En Marche attacks ». C’était pile-poil. La donne a changé ou presque. "Il faut réécrire, mais le moral est là, on n’a pas le choix, on travaille à la nouvelle revue."  Les vidéos des teasers et le programme restent visibles sur le site du cabaret.

L’équipe travaille déjà au prochain spectacle et pendant le confinement plusieurs d’entre nous ont écrit, chacun de son côté
-Roger Siffer, comédien et patron du cabaret de la Choucrouterie

De toute façon, impossible de reporter la revue, les comédiens ou chanteurs ont des engagements ailleurs. Une partie de la troupe de la Choucrouterie fait partie des Scouts et ne sera plus disponible. 

Roger Siffer au centre est le meneur de la troupe.
Roger Siffer au centre est le meneur de la troupe. © E. Viverge / La Choucrouterie

 

Des gestes de soutien de la part des spectateurs et des villes 

"Une semaine après l'annonce du report, plus de la moitié des villes a déjà réservé sa date pour l'été prochain. Pour aider la Choucrouterie, la ville de Lingolsheim invite la troupe pour un best-of, en octobre. Chacun y reprendra ses meilleures chansons. Et il y a pas mal de gens généreux parmi nos fidèles. Beaucoup nous envoient des sous, pour nous aider." Car si le théâtre propose le remboursement des places qui ne peuvent être utilisées, il invite aussi ses spectateurs à les offrir ou à faire reporter leur billet, pour en profiter la saison prochaine. Toutes les modalités concernant les billets sont à retrouver sur le site de la Choucrouterie.

Mais gageons qu'on ne s'ennuiera pas avec les nouvelles thématiques annoncées. "Ce sera peut-être masque en rade, ou masque à rade…ou marche-en-dage, on verra" explique Roger Siffer, le meneur de troupes. Sans oublier un sketch consacré à Gilbert Meyer qui vient de jeter l'éponge à Colmar : "On en fera peut-être le maire d'une autre ville ou d'un Ehpad !"

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture spectacle vivant théâtre musique