Coronavirus : les festivals et les lieux culturels se réinventent

Festivals en grande majorité annulés, théâtres aux rideaux baissés, musées encore souvent fermés ... Pour continuer à faire vivre la culture malgré la pandémie, certaines institutions se réinventent. Petit tour d'horizon en Bourgogne.

Pour se rendre au musée des beaux-arts de Dijon, il faudra encore patienter. Mais d'autres lieux rouvrent progressivement.
Pour se rendre au musée des beaux-arts de Dijon, il faudra encore patienter. Mais d'autres lieux rouvrent progressivement. © Alexandre MARCHI/MAXPPP

Le festival Aux Quatre Coins du Mot est dans la boîte!

Le festival Aux Quatre Coins du Mot de La-Charité-sur-Loire, dans la Nièvre, devait se dérouler cette semaine : du 20 au 24 mai 2020. La pandémie a rendu cette deuxième édition impossible. Mais les organisateurs ne voulaient pas jeter l'éponge pour autant. Ils proposent à la vente une boîte qui "reflète l’esprit et l’énergie, les mots et les idées" du festival.

Dans cette boîte, on trouve deux livres, un jeu de l'oie spécifiquement conçu pour l'occasion, des goodies et des contenus numériques inédits. Tout cela a été créé par les artistes, les compagnies, les auteurs qui étaient programmés par le festival. Le prix est de 28 euros, à commander en ligne sur le site du festival.
 
© festival Aux Quatre Coins du Mot
 

L'Espace des Arts de Chalon-sur-Saône reprend vie

Le théâtre a à nouveau droit de cité à Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire ! Depuis le 12 mai dernier, une équipe de six artistes - comédiens, chanteurs, clown, danseur, musiciens - est en résidence à l’Espace des Arts en vue de la création d’un « Cabaret sous les Balcons ».

Cette pièce, mise au point en seulement quinze jours et d'abord en visioconférence, sera jouée sous les fenêtres de maisons de retraite du Grand Chalon. La première a lieu ce mercredi 20 mai sur le parking d'une résidence pour personnes âgées de Givry.

"Je voyais défiler à la télévision ces images de nos EHPAD si atrocement touchés par le Covid et de tous ces hommes et ces femmes privés du plaisir de voir leurs proches pour des raisons sanitaires. Il m’a semblé que c’est à eux qu’il fallait que nous pensions en premier. Leur redonner le sourire et de la joie, aider les soignants qui s’occupent d’eux à leur faire partager un moment de rire et de douceur", explique Léna Bréban, la metteuse en scène du spectacle.

Le reportage de Maryline Barate et Romy Ho-a-Chuck avec :

Chalon : des comédiens jouent sous les balcons des EHPAD
 

Les musées de Dijon en appellent à votre créativité

Même si quatre musées de la Ville de Dijon ont rouvert leurs portes le 13 mai dernier, la reprise est timide. Les visiteurs viennent au compte-gouttes en ces premiers jours de réouverture.

Quant à lui, le Musée des Beaux Arts reste fermé jusqu'à nouvel ordre. Comment faire vivre les collections dans ce contexte? Sur la page Facebook de la Ville de Dijon, on peut découvrir régulièrement une oeuvre sous la forme d'un objet mystère.
 
Les musées de Dijon participent également au challenge #artenquarantaine. Son principe ? Réinterpréter en photo, et avec les moyens du bord, un tableau, puis la partager sur les réseaux sociaux. Cette idée venue des Pays-Bas fait le tour de la planète. 

C’est désormais au tour de la France de se lancer dans ce vaste défi organisé par le Clic France (Club innovation & culture) en partenariat avec les musées d’art et d’histoire d’une vingtaine de villes. Il reste encore quelques jours pour faire preuve de créativité. Des Dijonnais se sont déjà piqués au jeu. Qu'en pensez-vous ?
 


Le Muséoparc d'Alésia vous invite à une visite privée

Le Muséoparc d'Alésia est toujours fermé à ce jour. Qu'à cela ne tienne ! Ce centre d'interprétation, consacré à la célébre bataille entre les légions de Jules César et les guerriers gaulois menés par Vercingétorix, participe à l'opération "1 jour, 1 visite privée, Tour de France des lieux culturels confinés".

Sur les réseaux sociaux, depuis hier, on peut ainsi bénéficier d'une visite privée du lieu - sans quitter son canapé - avec un guide de choix : Michel Rouger, le directeur de Muséoparc. Une quinzaine de sites encore fermés au public se sont prêtés ou se prêteront au jeu en France. On trouve parmi eux le château de Chambord ou le Mucem de Marseille. Les visites ont lieu sur Facebook chaque jour à 18h.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival culture coronavirus santé société musée théâtre
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter