Strasbourg - L'église Saint-Louis de la Robertsau vandalisée : "ces dégradations sont insupportables"

Publié le Mis à jour le

L'abbé Pierre-Hubert Haag a découvert l'église catholique Saint-Louis de la Robertsau, à Strasbourg, vandalisée ce lundi 11 mars.

Après l'église de Reichstett il y a moins d'une semaine, c'est l'église catholique Saint-Louis de la Robertsau à Strasbourg qui a été vandalisée, ce lundi 11 mars. L'abbé Pierre-Hubert Haag a découvert les dégâts vers 17h. Les bougies et la statue de Saint-Joseph ont notamment été renversées, l'autel dégradé, trois extincteurs vidés sur les boiseries.
 

Le mardi 12 mars, le nettoyage des lieux a été entrepris par une poignée de fidèles. Selon une source de France 3 Alsace, des adolescent(e)s ont été aperçu(e)s "en train de se battre à coups d'extincteurs" sur le parvis de l'église, le lundi 11 mars, entre 16 et 17 heures. Le collège Jules Hoffman se trouve juste en face de l'édifice religieux. Des informations à retrouver dans le reportage ci-après, diffusé dans le 12/13 de France 3 Alsace.
 
Didier Muntzinger, le curé de la paroisse, estime lui aussi que les dégradations "ont eu lieu entre 16 et 17 heures, dans un laps de temps assez court." L'église était ouverte, et devrait le rester. La police scientifique est rapidement arrivée sur place. Des relevés ont été faits pour que des "poursuites soient engagées le plus rapidement possible".
 

Le premier adjoint au maire de Strasbourg, Alain Fontanel, est "en colère" et a dénoncé dans une publication Facebook (visible ci-dessous) "des dégradations insupportables. Ce manque de respect du sacré dans notre société est très inquiétant." Le député du Bas-Rhin Bruno Studer a vivement dénoncé ces actes: "Ces dégradations tout comme celles qui ont eu lieu récemment encore à Reichstett ne peuvent que susciter la colère et doivent donner lieu à une réponse ferme de la justice. Il n’y aucune place pour ces actes que nous ne pouvons pas tolérer dans notre République."