Strasbourg : la frontière fermée après un braquage dans un casino à Kehl

Plusieurs points de passage entre l'Allemagne et la France, dont les ponts de l'Europe et Pflimlin à Strasbourg, ont été fermés par les autorités allemandes ce vendredi 16 octobre aux alentours de 18h30. Un braquage dans un casino aurait été commis par des Français quelques instants plus tôt à Kehl.

La police allemande a déclenché un dispositif équivalent au plan Epervier, en France.
La police allemande a déclenché un dispositif équivalent au plan Epervier, en France. © Jérôme Gosset / France Télévisions
Un groupe de Français, armés, aurait commis un braquage dans un casino à Kehl ce vendredi 16 octobre après 18 heures selon une source policière. Dans la foulée, la police allemande a bloqué la frontière, à Strasbourg, mais aussi au niveau de plusieurs autres points de passage entre l'Allemagne et la France, comme Gambsheim, Gerstheim ou encore Lauterbourg.

D'importants moyens ont été déclenchés par les forces de l'ordre pour empêcher les potentiels auteurs du braquage de regagner l'hexagone : des armes lourdes et un dispositif aérien, qui équivalent au plan Epervier, en France.  De nombreuses personnes ont ainsi été bloquées sur des ponts strasbourgeois pendant plusieurs minutes, avant leur réouverture vers 19h30.
 
Le trafic ferroviaire a été impacté : plusieurs TER qui devaient rejoindre Offenbourg et un TGV en direction de l'Allemagne sont restés stationnés en gare de Strasbourg en début de soirée. 
 
Par ailleurs, dans le cadre d'une autre affaire qui n'a pas de lien avec le braquage, des riverains ont alerté la police après avoir entendu au moins un coup de feu ce vendredi 16 octobre après 17 heures, dans le quartier du Port du Rhin à Strasbourg. Des effectifs policiers ont été engagés mais n'ont procédé à aucune interpellation selon une source policière. Aucun blessé n'est à déplorer. Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité justice