Strasbourg : il crée une application de réalité augmentée pour faire découvrir le patrimoine

Publié le
Écrit par Judith Jung

Comment faire entrer les jeunes dans les lieux culturels ? TAVU, nouvelle application mobile pourrait être une réponse à la question. On y découvrir Camille, guide virtuelle au ton décalé, qui emmène les utilisateurs dans les secrets de l'histoire strasbourgeoise.

Faire entrer un adolescent où un jeune adulte dans un lieu culturel peut être compliqué voire impossible. Alors de là à lui imposer une visite commentée, tout simplement impensable. C'est principalement à ce public-là que s'adresse la nouvelle application TAVU et sa guide virtuelle Camille.

"Plus on est jeune et moins on est présent dans les structures culturelles" estime Anatole Boule, responsable de l'Atelier Pandore à l'origine de l'application. Connu pour vouloir démocratiser la culture en la rendant accessible à tous, l'Atelier a créé cette application en partenariat avec le 5e Lieu. Et c'est Camille, guide virtuelle, qui emmène le visiteur à la découverte des secrets de Strasbourg.

Premier lieu disponible sur l'application : la Place du château. "Une place ultra connue par tous les Strasbourgeois, mais qui connait l'histoire des bâtiments qui s'y trouvent  ?" interroge Anatole Boule. Ainsi Camille raconte, à l'aide de la réalité augmentée, comment la cathédrale est restaurée année après année.

Une visite interactive avec un vocabulaire et une forme adaptés aux jeunes, "un peu comme sur Messenger et WhatsApp, le visiteur discute avec Camille qui est un peu une amie. Le tutoiement est de rigueur". 

Durant les 45 minutes de visite, l'utilisateur discute avec Camille et découvre les cinq monuments de la Place du château. Pour le moment, c'est le seul site disponible sur l'application.

"C'est une technique narrative particulière que nous utilisons. Chaque phrase égale une idée pour rythmer le tchat avec des questions-réponses" explique Anatole Boule qui espère "dédramatiser" les visites guidées des lieux culturels. "Les plus de 40 ans ont encore l'habitude de pousser la porte d'un office de tourisme pour parler aux gens. Les moins de 40, ne le font plus". Cette application leur est clairement destinée. Elle est présentée ce samedi 14 mai à partir de 14h, Place du château de Strasbourg.