Strasbourg : les pompiers proposent des emplois saisonniers dans leur vaccinodrome cet été

Le vaccinodrome opéré par les pompiers à Strasbourg (Bas-Rhin) ouvre ses portes sept jours sur sept à compter de ce dimanche 6 juin. L'occasion pour le service départemental d'incendie et de secours (Sdis) de recruter : des emplois saisonniers sont proposés pour un à quatre mois de contrats.

L'hôtel du département à Strasbourg, siège du département du Bas-Rhin puis (provisoirement) de la CEA.
L'hôtel du département à Strasbourg, siège du département du Bas-Rhin puis (provisoirement) de la CEA. © Vincent Ballester, France Télévisions

Les pompiers de Strasbourg (Bas-Rhin) n'organiseront pas leur traditionnel bal du 13 juillet en 2021, à cause du coronavirus (Covid-19). Par contre, "grâce" à cette pandémie, il y a des recrutements pour tout l'été.

Le service départemental d'incendie et de secours (Sdis) du Bas-Rhin propose des contrats saisonniers (un mois, renouvelable quatre fois au maximum). Il est possible de postuler même si l'on n'est pas sapeur-pompier (et aussi si on l'est déjà dans le Bas-Rhin ou ailleurs).

Il y a 24 postes. Ceux-ci sont basés au vaccinodrome strasbourgeois, qui ouvre sept jours sur sept depuis ce dimanche 6 juin 2021. Attention, il n'est pas basé à la caserne située sur les quais de la Petite France, mais non loin de là, dans le hall de l'hôtel du département (voir sur la carte ci-dessous).
 


Il faut avoir moins de 60 ans et vivre dans le département du Bas-Rhin pour pouvoir postuler (si l'on n'est pas sapeur-pompier). Les conditions d'aptitude médicale doivent être remplies. Pour travailler à partir du 15 juin, la candidature est à envoyer avant le mercredi 9 juin. Pour les périodes en juillet et août, la date-limite est le 20 juin.
 

Ce qui est demandé

Les missions des personnes recrutées comprendront l'accueil et l'accompagnement du public. Il y a également la gestion de la logistique et de l'administratif au sein du vaccinodrome.

La maîtrise basique des outils informatiques est demandée. Sans oublier l'aisance relationnelle, savoir s'adapter et faire preuve de polyvalence, ainsi qu'avoir l'esprit d'équipe et d'intégration dans une structure hiérarchique...
 

Temps de travail et rémunération

Ces contrats mensuels prévoient un temps de travail de 156 heures à hauteur de six à douze heures de travail journalier (du lundi au dimanche). À titre indicatif, le vaccinodrome est ouvert de 7h30 à 20 heures. Ce n'est pas du bénévolat : ce travail est payé (indiqué dans le tweet ci-dessous).
 


Ce travail est rétribué 1.235 euros mensuels (nets d'impôts) pour le grade le moins élevé. Information à prendre en compte : le paiement intervient au moins deux mois après le début du contrat. À noter également, le repas du midi est pris en charge.

Les renseignements éventuels sont à demander par courriel à l'adresse engagement.saisonnier@sdis67.com (qui sert aussi à envoyer les candidatures). Les détails divers et documents demandés (formulaires, curriculum vitae (CV) pour les non-pompiers...) sont à retrouver ici.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers emploi vaccins - covid-19 santé société covid-19 jeunesse