Strasbourg : les mesures du rectorat après l'agression d'une professeure du collège Jacques Twinger

Opération "collège mort" : enseignants et parents d'élèves se rassemblent devant le collège Jacques Twinger. / © Catherine Munsch / France 3 Alsace
Opération "collège mort" : enseignants et parents d'élèves se rassemblent devant le collège Jacques Twinger. / © Catherine Munsch / France 3 Alsace

Après l'agression d'une professeure du collège Jacques Twinger, dans le quartier de Koenigshoffen à Strasbourg, le rectorat a pris des mesures afin de renforcer l'accompagnement des corps enseignant et encadrant. 

Par Léna Romanowicz

Dix jours après l'intrusion de trois adolescents au collège Jacques Twinger, dans le quartier de Koenigshoffen à Strasbourg, le rectorat a annoncé des mesures en soutien aux personnels éducatif et encadrant. 
 

Le vendredi 4 octobre, trois jeunes s'étaient introduits dans l'enceinte du collège. L'un d'entre eux avait menacé une professeure avec un pistolet alors qu'elle tentait de les faire sortir. La cheffe de l'établissement et l'enseignante ont déposé plainte et bénéficieront d'une protection fonctionnelle.

La sécurité renforcée 


Face à une telle violence, les enseignants ont dénoncé leurs conditions de travail dans un établissement qui compte 670 élèves. Pour répondre à ce type de menaces, le rectorat du Bas-Rhin a pris plusieurs mesures afin de renforcer la sécurité, à l'intérieur comme à l'extérieur du collège.
  • Une équipe mobile de sécurité. Dès le lundi 7 octobre, une équipe mobile de sécurité a sécurisé l'entrée des élèves et des personnels. 
  • Un visiophone. Le jeudi 10 octobre, le conseil départemental du Bas-Rhin a procédé à l'installation d'un visiophone pour éviter d'autres incidents de ce type. 

Des personnels de soutien supplémentaires


Placé en zone d'éducation prioritaire (ZEP), le collège Jacques Twinger fait l'objet d'un soutien renforcé depuis 2018. Après l'agression du 4 octobre, des personnels de soutien ont été ajoutés : 
  • Deux assistants d'éducation supplémentaire, afin de renforcer le service de vie scolaire.
  • Un deuxième inspecteur référent, qui doit travailler sur un projet d'établissement en prenant en compte le diagnostic posé par les équipes pédagogiques et de direction. 

Ce mardi 15 octobre, l'opération "collège mort", à l'initiative des parents d'élèves, a rassemblé une soixantaine de personnes.

Les enseignants contestent les annonces du rectorat 


Après les annonces du rectorat concernant le collège Twinger, les représentants des personnels ont souligné les erreurs et les imprécisions du communiqué. Parmi les annonces remises en question : l'installation du visiophone, déjà prévue avant l'agression, et la présence de l'équipe mobile de sécurité. 
 

rectificatifs Twinger by Léna Romanowicz on Scribd



Selon un communiqué du rectorat, les personnels et représentants des parents du collège Twinger sont attendus le jeudi 7 novembre au rectorat de l'académie de Strasbourg "pour aborder les difficultés rencontrées ces dernières semaines" et "partager l'analyse des mesures mises en oeuvre depuis la rentrée scolaire 2019 ".
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus