Strasbourg : nouveau foyer de contamination au coronavirus à la prison de l'Elsau

Un nouveau foyer de contamination (ou cluster) au coronavirus (Covid-19) s'est déclaré à la maison d'arrêt de l'Elsau, située dans les quartiers sud de Strasbourg (Bas-Rhin). L'information a été rendue publique ce vendredi 5 février. Le premier bilan fait état de treize personnes infectées.

L'entrée de la prison de l'Elsau, située dans les quartiers sud de Strasbourg.
L'entrée de la prison de l'Elsau, située dans les quartiers sud de Strasbourg. © Capture d'écran, Google Street View

Des mesures de confinement ont été décrétées à la maison d'arrêt de l'Elsau. L'existence d'un foyer de contamination (ou cluster) au coronavirus (Covid-19) a été rendue publique ce vendredi 5 février.

Selon l'administration pénitentiaire, treize personnes ont été contaminées au sein de la population carcérale (dix) comme du personnel (trois). La prison, située dans les quartiers sud de Strasbourg (Bas-Rhin), a été contrainte de clore les portes du parloir "pour toutes les personnes concernées" selon les syndicats. L'administration précise que pour les autres, l'accès au parloir est maintenu "avec des dispositifs de séparation adaptés"
 


De source syndicale, la contamination est survenue dans "trois ailes" de la maison d'arrêt. Les détenus positifs au covid sont des travailleurs. Des mesures de confinement ont été mises immédiatement en place, et des tests PCR vont être déployés pour tester tout le personnel et une partie de la population carcérale. L'ensemble des nouveaux prisonniers sera également testé.

Comme trois personnes au moins ont été infectées, il s'agit d'un foyer de contamination selon le protocole de l'agence régionale de santé (ARS). Ce n'est pas la première fois que ça arrive : la situation "est donc maîtrisée" et le personnel sait ce qu'il faut faire pour bien gérer la situation.

Les activités culturelles, les cours en présentiel, les travaux en atelier : tout cela a été suspendu. La douche ou les promenades ne peuvent plus se faire qu'en petits groupes. Et le masque devra être porté dès la sortie de cellule.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société prison justice