• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Strasbourg : un nouveau pont baptisé - André Bord -

André Bord à Colmar en 2010 / © Maxppp Thierry Gachon
André Bord à Colmar en 2010 / © Maxppp Thierry Gachon

André Bord, homme politique alsacien de l'après-guerre et européen convaincu est décédé en 2013 à 91 ans. Son nom sera donné ce lundi au nouveau pont du tram D situé dans le quartier Citadelle. L'ouvrage se trouve sur la ligne D du tramway qui permet de rejoindre l'Allemagne depuis Strasbourg.  

Par PhD

La cérémonie aura lieu ce lundi, à 16 heures, rue de Sarajevo. C'est le magnifique ouvrage d'art qui surplombe le bassin de la citadelle à Strasbourg qui portera désormais le nom d'André Bord.
© Maxppp Jean-Marc LOOS
© Maxppp Jean-Marc LOOS


L'homme, qui avait refusé d'être incorporé de force durant la seconde guerre mondiale, avait été un grand résistant. Dans les années 50, il était devenu une figure de la vie politique alsacienne comme député, ministre, président du Conseil général du Bas-Rhin et de la Région Alsace. Il avait même occupé les fonctions de président du Racing club de Strasbourg pendant une quinzaine d'années.

Surtout, André Bord avait aussi présidé la Fondation entente franco-allemande, chargée notamment de dédommager les incorporés de force d'Alsace et de Moselle. Il comptait de très nombreux amis de l'autre côté du Rhin.

Roland Ries, le maire de Strasbourg, voulait qu’un des ponts du projet d'extension de la ligne D vers l'Allemagne porte son nom, celui d’un artisan de la réconciliation entre la France et l’Allemagne. "Il a contribué à l’écriture de cette nouvelle page de l’histoire de nos deux pays", avait déclaré le maire de la ville.


Sur le même sujet

Recrudescence de piqûres d'insectes

Les + Lus