Strasbourg : ouvert sans rendez-vous, le centre de vaccination de la place de la Bourse fait le plein ce 14 juillet

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marc Chanel avec AFP
Les personnes voulant se faire vacciner se sont rendues au centre  strasbourgeois de vaccination de la Bourse.
Les personnes voulant se faire vacciner se sont rendues au centre strasbourgeois de vaccination de la Bourse. © Caroline Moreau, France Télévisions

Deux jours après les annonces d'Emmanuel Macron sur l'extension du pass sanitaire, les candidats au vaccin se sont rués ce mercredi 14 juillet au centre de vaccination de la place de la Bourse à Strasbourg. Le centre est ouvert sans rendez-vous jusqu'à 21h.

Le président de la République a décidé le 12 juillet d'imposer le pass sanitaire à l'entrée de la plupart des lieux publics et rendu la vaccination obligatoire pour les soignants et ceux au contact des personnes fragiles, sanctions à la clef. Depuis cette annonce, plus de 2 millions de Français ont déjà pris des rendez-vous sur Doctolib en vue de se faire vacciner. Ce mercredi 14 juillet, à Strasbourg, le centre de vaccination de la place de la Bourse ouvert sans rendez-vous fait le plein. 

Avec une file d'attente longue de plus d'une centaine de mètres, les Strasbourgeois s'y pressent depuis son ouverture à 8h. Ils sont des dizaines à attendre, parfois plusieurs heures, pour bénéficier d'une injection contre le Covid19. Dans le cortège, des familles, beaucoup de trentenaires et quadragénaires, et aussi des plus âgés, qui y vont plus par résignation que par conviction. "On était réticent, on avait pas assez de recul pat rapport au vaccin, mais là, on est pratiquement obligé de se vacciner", reconnaît l'un d'entre eux.

"C'est la première fois que l'on propose une journée sans rendez-vous", explique Alexandre Feltz. L'adjoint à la maire de Strasbourg en charge de la santé publique se félicite de cette affluence. "On voit que cela répond à un public, et les annonces gouvernementales ont fait le reste. On voit des gens qui attendaient, qui étaient interrogatifs, là, ils ont passé le pas. C'est un mouvement populaire, très large". Le centre est ouvert jusqu'à 21h en ce jour de fête nationale.

"Cela reste une surprise d'avoir autant de queue", constate Abdelkader Lahmar. "On va pouvoir gérer", rassure le médecin référent du centre de vaccination. "Une fois qu'on est rentré, c'est 30 ou 40 minutes avant de ressortir. Il y a eu un effet d'annonce c'est sûr. Avant, nos délais pour obtenir un rendez-vous étaient de l'ordre d'une semaine. Après l'annonce, il y a eu un rush qui fait que les rendez-vous se sont remplis pour plusieurs semaines. On avait prévu 700 vaccinations aujourd'hui, vue l'affluence, on va augmenter un petit peu parce que l'on a de la marge."
 

Qu'est-ce que le pass sanitaire

Un pass sanitaire consiste soit en un test négatif (PCR ou antigénique) de moins de 48 ou 72 heures selon les cas, soit en la preuve qu'on a été contaminé et que l'on a guéri du Covid-19 (test PCR ou antigénique positif d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois), soit en un schéma vaccinal complet. Les conditions sont été assouplies: la vaccination est jugée complète une semaine après la 2e injection pour les vaccins Pfizer, Moderna et AstraZeneca, au lieu de deux semaines jusqu'ici, a annoncé Olivier Véran.

Il faut aussi, pour l'instant, quatre semaines après l'injection unique pour le Janssen et deux semaines après l'injection unique pour les personnes ayant eu le Covid.  Une attestation avec QR Code est fournie au moment de la vaccination mais peut aussi être récupérée sur le site de l'Assurance Maladie (Améli) ou auprès de n'importe quel professionnel de santé. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.