Strasbourg : panne d'ascenseur à la gare, les usagers handicapés doivent prolonger leur itinéraire en tram

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Munsch .

L'ascenseur des lignes de tram A et D, à la gare de Strasbourg, était hors service une partie de la journée de ce mardi 12 avril. Les personnes à mobilité réduite ont dû se rendre à la station suivante de la CTS et revenir dans l'autre sens, pour prendre l'ascenseur d'en face.

Un peu moins de 2 km séparent la gare de Strasbourg de la station Rotonde, soit 6 minutes en tram, autant dire que ce n'est pas loin. Mais c'est tout de même la distance à parcourir, dans un sens puis dans l'autre, ce mardi 12 avril, pour toute personne obligée de prendre l'ascenseur, entre la station en sous-sol et la gare Sncf au rez-de-chaussée.  

Concrètement, les personnes qui ne peuvent pas prendre l'escalier ou l'escalator doivent se rendre une station au-delà de la gare, prendre le tram d'en face et revenir à la gare pour prendre l'ascenseur situé de l'autre côté du quai. C'est ce qu'indique la CTS (Compagnie des transports strasbourgeois) dans un tweet diffusé ce mardi matin.

Contactée en début de matinée, la direction de la CTS regrette la gêne occasionnée par cette panne et précise : "La société privée en charge de l'entretien est sur place et une opération est en cours. La rapidité de la réparation dépendra du diagnostic et de la disponibilité de la pièce à remplacer. Nous espérons que cela puisse être réglé au plus vite."  La CTS nous a indiqué que l'ascenseur a été réparé et à nouveau opérationnel à 14h30.

Ce détour (environ un quart d'heure) prend du temps et a priori coûte un trajet supplémentaire. Mais la direction assure que les contrôleurs sont au courant et ne sanctionneront pas les personnes qui n'ont pas payé leur retour. 

Pour le temps perdu, pas grand-chose à faire, certains ont déjà raté leur train. Il est d'ailleurs déjà arrivé que la CTS soit sollicitée pour des remboursements. 

Des situations dénoncées par les associations de personnes handicapées

Quand l'unique ascenseur d'un quai est en panne, les personnes en situation de handicap sont en panne aussi. L'association France handicap, délégation du Bas-Rhin reçoit parfois des appels pour signaler de telles situations. 

Rolf Ensminger, est membre de cette association et lui-même en situation de handicap. Ce mardi matin il était sur cet itinéraire, mais "heureusement le chauffeur nous a averti, donc ça allait. J'ai pu continuer pour prendre l'ascenseur dans la station suivante. Surprise, ce n'est pas une première pour lui avec le même ascenseur. "Il y a quinze jours, le problème s'est déjà produit. Moi je suis passé entre 8 et 9 heures le matin, l'ascenseur était en panne. Quand je suis repassé après 15 heures, il était réparé." 

Pas de coups de fil intempestifs de la part des adhérents, assure Rolf Ensminger. "Quand l'information est donnée ça va, mais le risque est de rater le train."

Au moment de la construction de la station de tramway sous la gare de Strasbourg, il n'était pas encore habituel de doubler les ascenseurs. Est-il possible d'un rajouter un aujourd'hui dans l'infrastructure existante? 

Les escalators, eux, ne suffisent pas pour compenser un ascenseur en panne, car inadaptés aux fauteuils roulants. A moins que les constructeurs en créent dorénavant avec des marches assez profondes pour accueillir les fauteuils roulants. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité