Portrait : rencontre avec le jeune Nael Sayegh, geek, défricheur informatique et non-voyant

Nael a 13 ans et une joie de vivre communicative. Même au téléphone. Pourtant, le petit garçon revient de loin. Tumeur au cerveau à l'âge de 7 ans. Non-voyant depuis. Une fatalité que Nael a fait sienne et qu'il transcende. En aidant les non-voyants. Avec de la data et des sourires à la pelle.

C'est fou ce que, bêtement, l'on peut se sentir gêné par le handicap. La différence. Mal à l'aise. Il y a tout de suite, une espèce de condescendance qui vient d'on ne sait où, des tripes ou d'ailleurs, et qui s'installe plus haut. Dans la tête, sur la langue. Qui fausse d'emblée le dialogue. Et quand le handicap touche un enfant c'est pire. Chez moi c'est comme ça. Ça ne rate jamais.

Pourtant, quand j'entends pour la première fois Nael, ce sentiment reste là où il est. Le petit garçon ne me laisse pas le temps de m'apitoyer sur son sort. Son rire rebondit sur le combiné. Glougloute dans mes oreilles. Et fatche ça fait du bien.

Le geek pianoteur

Nael est non-voyant depuis ses 7 ans. Depuis qu'il a été opéré d'une tumeur au cerveau. "Je suis revenu de la salle d'opération, je ne voyais plus. Au départ je pensais que c'était parce que j'avais les yeux gonflés et puis ... ben non. Je vois des lumières, certaines couleurs fluo et encore que d'un oeil. Donc oui, on peut dire que je suis non-voyant."

Aujourd'hui Nael va bien. Très bien même. "Quand je suis tombé non-voyant, il a fallu que je redouble mon CP pour apprendre le braille. Donc voilà maintenant je suis en 5e et non pas en 4e." La vie a repris son cours. Différement c'est tout.

Quand je suis tombé non-voyant, il a fallu que je redouble mon CP pour apprendre le braille. Donc voilà maintenant je suis en 5e et non pas en 4e.

Nael

"Je fais du piano, j'ai un bon niveau, enfin c'est mon prof du conservatoire de Strasbourg qui le dit. Je suis dans un collège de voyants à Vendenheim dans une classe externalisée du centre Louis Braille où une auxiliaire de vie scolaire m'aide et où j'ai des compléments de cours par un professeur spécialisé. C'est bien." Mieux, depuis quelques mois, Nael est devenu la star de la cour de récréation. Un Youtubeur.

"Au début, les copains me disaient 'arrête c'est pas possible', j'ai du leur montrer mes vidéos et les pages de code de mon site. Ils n'en croyaient pas leurs yeux, sans mauvais jeu de mots. Et aujourd'hui j'ai plus de vues de voyants qui viennent sur mon site que de non-voyants."  Encore un éclat de rire.

L'éclaireur

C'est le moment d'expliquer ce que bidouille Nael sur son PC. Plein de choses et de trucs en fait. Toujours utiles. Qui éclairent le quotidien de ceux qui vivent dans le noir.

D'abord, le petit garçon met en ligne des tutoriels pour aider les personnes déficientes visuelles à utiliser les nouvelles technologies dans leur vie et gagner en autonomie. "Des logiciels toujours gratuits. Il y a de bonnes choses gratuites pour les non-voyants, pas besoin de se ruiner." Tous les tutos se trouvent sur son site web, dont il encode lui-même les pages. Oui, sinon ce serait trop facile. "Je ne saurais pas vous dire pourquoi j'ai une passion pour le codage. J'ai commencé pendant le confinement, ça m'intriguait. J'ai demandé à des developpeurs non-voyants de m'apprendre et j'ai suivi des cours en ligne." 

A quoi ça sert de faire des pages très compliquées avec des fenêtres qui s'ouvrent de partout ? De toute façon je sais pas faire et en plus nous on voit rien

Nael

Autodidacte, Nael a appris le montage audio et vidéo et désormais le codage. Le voilà donc qui se lance dans la création d'un site internet. Très simple d'apparence, aux yeux des voyants tout du moins. "Oui, à quoi ça sert de faire des pages très compliquées avec des fenêtres qui s'ouvrent de partout. De toute façon je sais pas faire et en plus nous on voit rien. On entend juste. Il ne faut pas troubler notre compréhension à la lecture, donc oui c'est simple et c'est voulu."

On y trouve des tutos pour maîtriser l'application Scanvox par exemple : "un scan qui permet de transcrire en format texte sur l'ordinateur une lettre, une notice d'utilisation sur le PC pour la faire lire ensuite par la synthèse vocale."

Une autre sur le téléphone qui s'appelle Be My Eyes. "Elle permet d'appeler un bénévole voyant avec sa caméra de téléphone quand on en a besoin pour qu'il aide à choisir la couleur de son pull, ou à lire la date de péremption d'une boîte de conserve. Ça marche très bien. Dans les 10 secondes y a quelqu'un qui décroche et qui vous aide. Même à 7h30 du matin, j'ai déjà essayé." Nael en fait la démonstration sur sa page et donne ses explications grâce à un tuto audio.

 

Nael a également crée sa chaîne Youtube NaelAccessvision où vous, voyants, ne verrez pas grand-chose mais apprendrez à écouter. Nael, patiemment,  y décrit le mode de fonctionnement des applications qu'il a testé tout en donnant son avis éclairé.

Programmation programmée

C'est dans cette veine "pédagogue" que Nael donne désormais des cours d'informatique "tous supports : Samsung, Iphone, PC " aux membres de la Fédération des Aveugles Alsace Lorraine Grand Est.  En présentiel. "C'est drôle parce qu'avant j'allais à la fédération pour les ateliers pendant les vacances. Maintenant c'est moi qui y donne des cours. J'aime bien aider les autres, ça me fait plaisir et mieux j'en suis très fier." 

J'aime bien, moi, aider les autres, ça me fait plaisir et mieux j'en suis très fier." 

Nael

Et il y a de quoi. D'autant que Nael compte bien creuser son sillon. "Je travaille actuellement sur un tuto pour une application de traduction simultanée et je m'attaquerai ensuite à Navilens, un genre de générateur de QR Code que l'on pourra coller sur les vêtements, les boîtes, tout ce qu'on veut et qui à la lecture expliquera de quoi il s'agit." Enfin dès que son ordinateur fonctionnera : "Je ne sais pas ce qu'il a, il ne veut plus rien enregister. C'est pas de chance hein ?"

Pas de quoi décourager Nael. "Dans ma tête c'est clair, je ferai de la programmation. J'ai encore un peu le temps d'y penser mais j'aimerais vraiment en faire mon métier. Après je sais que pour un non-voyant, trouver un emploi c'est pas évident mais bon..." Mon coeur se serre un peu, ça y est ça commence. Et Nael rit une dernière fois dissipant mes craintes. Il y arrivera c'est clair.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handicap société insolite