Strasbourg : traquer les voleurs de vélo

Le dispositif Vigivélo a pu être lancé au début du mois de novembre au sein de l'Eurométropole de Strasbourg. Cet été, des volontaires ont été recrutés pour le tester. Il vise à traquer les voleurs à l'aide d'un capteur placé sur le vélo. L'objectif est d'équiper 300 bicyclettes dont 50 électriques.
Le dispositif Vigivélo permet de lutter contre le vol de vélo. Un système de tracking permet de retrouver l'objet volé.
Le dispositif Vigivélo permet de lutter contre le vol de vélo. Un système de tracking permet de retrouver l'objet volé. © Jean-Marc Loos / Maxppp
A l'été 2020, la ville de Strasbourg avait reçu quelque 3.000 candidatures pour tester son tout nouveau dispositif de traqueur pour lutter contre le vol de vélo. Au début du mois de novembre, l'opération baptisée "Vigivélo" a officiellement été lancée et 145 vélos ont déjà pu être équipés gratuitement d'un petit capteur. L'objectif est d'équiper 300 vélos, dont 50 électriques, avec l'aide de l'association CADR67 et du Service de l’information et de la régulation automatique de la circulation (SIRAC). 

Avec ce dispositif innovant, la première ville cyclable de France, particulièrement touchée par les vols de vélo, veut encourager les Strasbourgeois à se mettre en selle. En 2017, 2.050 plaintes pour vols de vélos ont été enregistrées sur l'Eurométropole. Cependant, seulement deux tiers des propriétaires de vélo volé ne porteraient pas plainte. 

Un outil dissuasif

Comme l'explique Fabien Masson, directeur de CADR67, qui promeut la pratique du vélo, tout l'intérêt de ce dispositif est d'inciter les personnes à porter plainte, mais surtout à renseigner le vol sur l'application Vigivélo. "Dès qu'un vélo ou un élément du vélo, comme une roue ou une selle est volé, il faut le signaler sur l'application pour que la balise passe en mode tracking. La police et le SIRAC pourront récupérer le vélo ou au moins savoir où il se trouve." Le directeur n'en oublie pas pour autant l'aspect dissuasif de ce dispositif, chaque puce étant équipée d'un marquage Bicycode, permettant de référencer le vélo dans un fichier national. 

Pour continuer à rouler en sécurité, le marquage de vélo se répand dans l'Eurométropole. Le 23 novembre, un décret a d'ailleurs rendu obligatoire, dès 2021, le marquage de vélos neufs ou d'occasion vendus chez un professionnel. Comme le signale le site web de la ville, le marquage de vélo est possible à CADR67 ou dans l'un des commerces partenaires.

L'Eurométropole et la ville de Strasbourg se sont donnés comme objectif que 16% de tous les déplacements quotidiens soient effectués à vélo...d'ici 2030.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo économie transports