Strasbourg : un défilé "écoresponsable" organisé pour promouvoir une mode plus durable

Publié le Mis à jour le
Écrit par Vincent Ballester
Deux tenues conçues par la marque de vêtements durables Monsieur Mimosa. Il s'agit d'une des marques présentes au défilé éco-responsable.
Deux tenues conçues par la marque de vêtements durables Monsieur Mimosa. Il s'agit d'une des marques présentes au défilé éco-responsable. © Monsieur Mimosa

Le vendredi 26 novembre, un défilé "écoresponsable" était organisé à l'hôtel Tandem de Strasbourg (Bas-Rhin). Une première, pour faire parler de la mode responsable.

On connaissait à Strasbourg (Bas-Rhin) le défilé "politique" (en faveur de la minorité ouïghoure persécutée en Chine). En voici un nouveau genre : le défilé "éco-responsable".

Ce dernier s'est d'abord tenu en petit comité, pour faire connaître le concept à une centaine de personnes et espérer un peu de bouche-à-oreille. Des évènements destinés à un plus large public suivront, peut-être à contre-pied de la prochaine Fashion week

Le défilé a eu lieu le vendredi 26 novembre 2021, à 19 heures, parallèlement à l'inauguration du marché de Noël (illuminations à revoir ici). L'hôtel Tandem, qui se dit "éco-responsable et locavore", a accueilli l'évènement. Il est situé place de la Gare (voir sur la carte ci-dessous).


Sara Khbaizi est la co-organisatrice de cet évènement. Elle est aussi à l'origine de la marque Monsieur Mimosa, une "marque de prêt-à-porter strasbourgeoise, masculine, avec une forte volonté éthique et éco-responsable" pour laquelle elle a "tout quitté". C'est l'une des cinq marques représentées lors du défilé.

La gérante explique à France 3 Alsace faire produire ses vêtements de lin, laine, et coton ("bio") en "circuits-courts uniquement, avec des ateliers présents en France, en Écosse, et au Portugal". Et ce sans intermédiaires. Elle veut mettre en avant une "mode durable face à une industrie très polluante". D'où l'idée de ce défilé (à revoir sur le compte Instagram de l'hôtel Tanem, visible ci-dessous).


"C'est un défilé autour de valeurs qui me tiennent à coeur, dans un lieu qui est lui aussi porteur de ces valeurs. On casse aussi les codes du défilé classique, il est inclusif : on a casté des mannequins de toutes tailles et de toutes couleurs de peau."

Quatre autres marques participent, locales (Chloé Fallay qui fabrique des sacs au crochet, Fondersi proposant des tailleurs fait-main à Hautepierre) ou parisiennes (Cécance travaillant le lin, Hanoï qui récupère les chutes de tissu de grandes maisons de luxe). "Avec les mêmes valeurs que nous. Au-delà de présenter nos créations, il s'agit de mettre à l'honneur l'éco-responsabilité et la durabilité dans le domaine du textile. C'est une grande première." 

Au-delà de présenter nos créations, il s'agit de mettre à l'honneur l'éco-responsabilité et la durabilité dans le domaine du textile.

Sara Khbaizi, créatrice de la marque Monsieur Mimosa et co-organisatrice du défilé

Selon Sara Khbaizi, il existe "une envie du public pour cette mode responsable. On le voit dans l'industrie mainstream, c'est une demande qui correspond à de nouveaux modes de consommation plus locaux. On répond simplement à une demande." Et l'engouement se concrétise malgré des prix forcément un peu plus élevés.

Un prix "juste pour la qualité qu'on propose et les valeurs qu'on véhicule. Je pense qu'aujourd'hui, le client est suffisamment éduqué et sensible pour mettre le prix. D'autant plus qu'on a un positionnement digital qui permet d'éliminer au maximum les marges." Un mode de vie qu'elle juge donc "accessible".

Bientôt une boutique éphémère à Strasbourg

Loïc Peter a été invité à ce défilé. Sa marque, 7vies, se fournit en Belgique et fabrique à Strasbourg. Elle "se développe" et ne faisait pas (encore) partie de celles présentées sur le podium. Bien qu'elle partage avec Monsieur Mimosa une certification "textile biologique et éthique" : Gots.

Ce créateur, qui travaille dans la mode en parallèle de son travail, donne quelques détails à France 3 Alsace. "Il y avait des gens du milieu, des élus, des sportifs de la région, des radios ou des influenceurs... Le but était de mettre en avant ces marques. Il y a eu un coup de boost à la mode strasbourgeoise. Ça donne une très belle énergie et un très beau partage : ça ne s'arrête pas qu'aux vêtements."

Des vêtements qu'on pourra bientôt retrouver ailleurs. "À partir du mois de décembre, un pop-up store [magasin éphémère; ndlr] va naître rue de la Mésange. Sur deux ou trois étages, 17 à 20 marques vont se réunir pour la période des fêtes." Toutes ces marques ne mettront pas forcément l'éco-responsabilité au coeur de leur philosophie. Mais dans cette future boutique, on retrouvera notamment les vêtements de Sara Khbaizi. Laquelle contribuera sans doute à amener d'autres marques partageant ses idées... 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.