• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Tennis : le Strasbourgeois Pierre-Hugues Herbert file au 3e tour de l'Open d'Australie

Pierre-Hugues Herbert (55e mondial) est à l'heure pour le 1e grand rendez-vous de l'année, l'Open d'Australie. / © DAVID CROSLING/EPA/Newscom/MaxPPP
Pierre-Hugues Herbert (55e mondial) est à l'heure pour le 1e grand rendez-vous de l'année, l'Open d'Australie. / © DAVID CROSLING/EPA/Newscom/MaxPPP

Début de saison décidément très convaincante pour "P2H" : l'Alsacien s'est défait ce jeudi du Sud-Coréen Chung, 25e mondial et demi-finaliste l'an dernier à Melbourne. Herbert est qualifié pour le 3e tour de ce premier Grand Chelem de l'année.

Par Karine Gélébart, avec AFP

Comme en 2016, Pierre-Hugues Herbert s'est qualifié pour le 3e tour de l'Open d'Australie. A l'époque, le joueur alsacien avait dû en passer par les qualifications pour participer au prestigieux tournoi australien, et ne s'était défait "que" d'un jeune Américain invité par les organisateurs, puis du 85e mondial, Pablo Andujar, pour atteindre ce stade de la compétition.

Il a donc passé un vrai cap, en abordant ce premier grand rendez-vous de l'année à la 55e place mondiale, après un 1/4 de finale à Doha, lors de son 1e tournoi de l'année 2019. Et en passant coup sur coup deux obstacles de taille : l'expérimenté Américain Sam Querrey d'abord, puis le talentueux sud-coréen Hyeon Chung, 25e mondial, révélation à Melbourne l'an dernier, il y avait atteint la demi-finale.
 

"J'ai fait un très bon match aujourd'hui (jeudi), s'est réjouit l'Alsacien. J'ai commencé pied au plancher, derrière j'ai été coupé dans mon élan." Alors que P2H avait remporté le 1e set 6/2, la pluie a interrompu la partie." Il s'est mis à extrêmement bien jouer, mais je n'ai pas paniqué." Après la perte du 2e set, Herbert s'est en effet imposé en 4 sets, 6/2 1/6 6/2 6/4. 

Je joue avec plus de confiance


"Peut-être que ce match-là illustre les progrès que j'ai faits. Une fois qu'on a plus de cartes en main et qu'on sait que du fond du court, on peut tenir aussi, ça fait du bien. J'ai beaucoup progressé sur le bas du corps, les appuis, c'est quelque chose qui me manquait un peu et qui m'empêchait d'être
plus constant. Aujourd'hui, je sens que quand je fais un coup, ce n'est pas aléatoire, je suis stable, ça apporte du bien-être quand on joue et un peu plus de confiance."


Des changements que Pierre-Hugues Herbert doit sans doute beaucoup à celui qui l'entraîne depuis quelques mois, aux côté de Benjamin Balleret, l'ancien pilier de Coupe Davis, 17e mondial, Fabrice Santoro.

Toujours en lice en double aussi

L'Alsacien a désormais sur sa route à un gros morceau du circuit mondial : le Canadien Milos Raonic, ancien numéro 3 mondial, qui, après une année 2018 jalonnée de blessures, semble retrouver un excellent niveau. Il s'est débarrassé au tour précédent, au terme d'un beau combat, d'un autre revenant, le Suisse Stan Wawrinka.

Auparavant, Herbert disputera avec Nicolas Mahut son 2e tour du double, dans la nuit de jeudi à vendredi.
 

Sur le même sujet

Bande-annonce : Ensemble, c'est mieux !

Les + Lus

Les + Partagés