• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Le TNS fête ses 50 ans, en présence du tout nouveau ministre de la Culture, Franck Riester

Le TNS est le seul théâtre national de France installé en région. / © Philippe Dezempte / France 3 Alsace
Le TNS est le seul théâtre national de France installé en région. / © Philippe Dezempte / France 3 Alsace

Le Théâtre National de Strasbourg (TNS), seul théâtre national implanté en région, a 50 ans. Une journée de festivités est organisée ce samedi 20 octobre, avec pour mot d'ordre : envisager l'avenir plutôt que de célébrer le passé. Le nouveau ministre de la Culture Franck Riester sera de la partie.

Par Noémie Gaschy

A peine nommé au poste de ministre de la Culture, Franck Riester fera le déplacement à Strasbourg, ce samedi 20 octobre, à l'occasion des 50 ans du Théâtre National de Strasbourg. La direction de l'institution alsacienne y voit une preuve de l'intérêt porté à l'activité culturelle en région et surtout au seul théâtre national installé loin de Paris (la Comédie-Française, l’Odéon-Théâtre de l’Europe, La Colline - Théâtre national, et Chaillot – Théâtre national de la Danse sont tous situés dans la capitale). C'est aussi une motivation supplémentaire à aller de l'avant.

Car le directeur du TNS, Stanislas Nordey, a placé les festivités sous le signe de l'avenir. "Il n'est pas question de se féliciter de ce qui a déjà été accompli mais plutôt de se projeter dans ce qu'il y a encore à bâtir", martèle-t-on dans les murs du Théâtre. Le directeur lancera ce samedi le projet «TNS 2068», une réflexion sur l'institution strasbourgeoise et le théâtre public en général. Les salariés du TNS, les artistes, les spectateurs mais aussi les non-consommateurs de théâtre sont invités à exprimer leurs attentes. Il en découlera dans quelques mois un questionnaire poético-politique, diffusé largement pour que toute personne intéressée puisse y répondre. 
 

Avec Jack Lang et Christiane Taubira

Plusieurs personnalités seront présentes tout au long de la journée. Dans la matinée, le ministre de la Culture, Farnck Riester, assistera à l'inauguration de deux nouvelles salles, habilitées depuis peu à recevoir du public. Elles seront renommées, en hommage à Elfriede Jelinek - auteure autrichienne, prix Nobel de Littérature en 2004 - et Jeanne Laurent - haute fonctionnaire initiatrice de la politique de décentralisation théâtrale, auteure et résistante.

A 15h, des jeunes qui se destinent au métier d'artiste et de la culture rencontreront Jack Lang, ancien ministre de la Culture et actuel directeur de l’Institut du monde arabe. Enfin, Christiane Taubira sera le grand témoin de la soirée, elle s'entretiendra avec le public avant une séance de dédicaces. Des textes choisis par la ministre de la Justice entre mai 2012 et juin 2016 seront lus par les élèves du TNS. 


Rattaché au ministère de la Culture

Le Théâtre National de Strasbourg existe comme tel depuis octobre 1968. Établissement public directement rattaché au Ministère de la Culture par décret du 31 mai 1972, il est né du Centre Dramatique de l’Est (CDE) dont Hubert Gignoux, le dernier directeur, avait demandé à André Malraux, ministre des Affaires Culturelles, la transformation en théâtre national. En 2018, 5175 personnes se sont abonnés au TNS, 15 spectacles sont proposés pour la saison 2018/2019.

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus