Vélo. Nouveauté dans le code de la route : deux signalisations déjà testées à Strasbourg entrent en vigueur

Publié le Mis à jour le

Un feu mixte piétons-cyclistes et un décompteur, ce sont les deux nouvelles signalisations qui sont été ajoutées au code de la route ce mercredi 6 juillet 2022. Elles avaient été testées à Strasbourg.

Ajouter une signalisation signifie qu'il y avait un manque, et surtout que certains déplacements devaient être clarifiés. Le gouvernement a mis l'accent sur les cyclistes en rajoutant mercredi 6 juillet deux signalisations au code de la route : le feu mixte piétons/cyclistes et le décompteur de temps au feu rouge pour les piétons. L'arrêté a été publié le 13 juin.

L'objectif, c'est de sécuriser la traversée de la chaussée pour les piétons, mais aussi les deux-roues.

Le feu mixte piétons/cyclistes met les points sur les i : quand le feu est rouge pour les piétons, il l'est aussi pour les vélos. Une évidence pour certains cyclistes qui a le mérite d'être très claire pour les autres désormais. Quand le petit vélo et le petit bonhomme sont rouges, on ne passe pas.

"C'est un élément de sécurité supplémentaire", explique Yves Logel, directeur du service de l'information et de la régulation automatique de la circulation (SIRAC). "Il ne révolutionnera pas ni le code de la route ni les comportements des usagers, mais à chaque fois nous gagnons une part dans la sécurité des mobilités".

Le décompteur de temps pour le feu piétons est là pour inciter les usagers des mobilités douces à la patience. Encore 55 secondes, encore 40, 1 seconde, ça y est, vous pouvez traverser !

Testées et approuvées à Strasbourg

Strasbourg testait déjà ces nouvelles signalisations depuis 2012. Elles ont montré leur efficacité (deux études ont été menées) et sont donc ajoutées au code de la route. Elles pourront être utilisées dans toute la France. La ville de Strasbourg a déjà prévu d'en installer de nouvelles.

"Si sur un parcours cycliste, on a trop d'obstacles, trop de complications, le choix ne sera pas forcément celui du vélo, analyse Sophie Dupressoir, conseillère municipale déléguée à la ville marchable et cyclable. Donc on a intérêt à assurer les continuités des parcours".

Cyclistes, méfiez-vous des angles morts, ils portent très bien leur nom.

Site de la sécurité routière

Sur le site de la sécurité routière, un rappel des infractions commises le plus souvent par les cyclistes peut aussi inciter au respect des signalisations :

La capitale française du vélo va prochainement tester un nouveau dispositif pour réduire le temps d'attente aux feux pour les piétons et cyclistes. Il sera installé pont d'Austerlitz, là où le décompteur et les feux mixtes avaient aussi été testés. Un nœud de circulation décidément propice aux expérimentations.