VIDEO - Le premier festival burlesque se dévoile à Strasbourg en février

Boa, plumes et paillettes... Des pin-up du monde entier vont se déshabiller à Strasbourg du 14 au 17 février 2019 pour le premier festival de burlesque. Quatre soirées d'effeuillage - presque - complet.
Le festival burlesque débarque à Strasbourg en février.
Le festival burlesque débarque à Strasbourg en février. © Capture d'écran du teaser vidéo
Elles s'appellent Colette Colerette, Mamzelle Viviane, Pearly Poppet... Elles vont participer au tout-premier festival burlesque de Strasbourg, du 14 au 17 février, à l'espace K, dans le cadre de Strasbourg mon amour. Des soirées pendant lesquelles le public pourra les voir se déshabiller dans des shows d'effeuillage burlesque.
 

Chic et glamour

"L'effeuillage burlesque, c'est l'art de se déshabiller de manière chic, glamour et avec humour", explique Mademoiselle Champagne, chanteuse professionnelle, à l'origine de l'événement. Les spectacles d'effeuillage sont nés à Paris, à la fin du XIXe siècle, avec les Folies Bergère ou le Moulin Rouge. Ils ont connu leur âge d'or dans les années 50 avec les pin-up. A Strasbourg, les premiers spectacles ont eu lieu il y a huit ans. Les artistes se déshabillent presque complètement. Mais gardent de quoi cacher l'essentiel. Le public est composé de 80% de femmes. "Il faut les voir pendant et après le show, c'est la folie" s'amuse Champagne Mademoiselle. "Sur scène, les performers incitent le public à participer, à crier, à siffler pour l'encourager à se déshabiller, et les femmes font beaucoup de bruit !" Elles aiment voir de belles femmes, de beaux corps. 
 

Première fois à Strasbourg

Le phénomène existe partout dans le monde. De nombreuses villes ont leur festival burlesque, en Europe ou plus loin : Berlin, Amsterdam, Oslo, mais aussi New York, Las Vegas, Montréal. A Strasbourg et en Alsace plus généralement, la discipline a de plus en plus d'adeptes (une école - La Clandestine - a même été créée dans la capitale alsacienne), mais aussi de spectateurs. "Mon spectacle L'envers du dessous a tourné pendant deux ans, et il est toujours complet" commente l'artiste. D'où ce premier festival burlesque à Strasbourg.
 

Des artistes du monde entier

Pour organiser l'événement, un appel a été lancé. Le casting a récolté 176 candidatures venues de 17 pays. Sélections faites, 37 artistes ont été retenus, et pas seulement des femmes. Le danseur professionnel Alekseï von Wosylius sera présent. Les débutants ouvriront le bal le jeudi 14 février. Ils participeront à un concours sous l'oeil d'un jury de professionnels. Les deux soirées suivantes, du vendredi et du samedi, seront consacrées aux artistes plus confirmés. Enfin le dimanche, place aux ateliers d'initiation, ou de perfectionnement, avec l'école La Clandestine.
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
strasbourg mon amour événements sorties et loisirs spectacle vivant culture