• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Vous voulez devenir gardien de la paix, commissaire, flic ? La police nationale recrute

Les cadets de la République recrutent / © Police nationale/ Ministère de l'intérieur
Les cadets de la République recrutent / © Police nationale/ Ministère de l'intérieur

Une formation et une aide pour préparer le concours d'entrée dans la police vous tentent ? "Si vous êtes de nationalité française, avez entre 18 et 30 ans et êtes de bonne moralité"...c'est le moment : les cadets de la République de la police nationale recrutent. Il y a 500 places à pourvoir.

 

Par Catherine Munsch

Les cadets de la Républiques recrutent. Mais c'est quoi les cadets de la République? Ce sont des adjoints de sécurité, ils n'ont pas le statut de fonctionnaires, mais d'agents contractuels. 
"Le recrutement et les épreuves de sélection sont organisés dans les écoles et les structures de formation de la Police nationale", apprend-t-on sur le site du Ministère de l'Intérieur.
 

Il faut être de nationalité française, âgé de 18 à 30 ans, avoir et une bonne condition physique, avoir accompli la Journée défense et citoyenneté et être de bonne moralité.
 

Une allocation est versée à ceux qui suivent la formation (569 euros mensuels), et le candidat peut être hébergé gratuitement en internat. "Dès la fin de sa scolarité, il obtient le statut et l’emploi d'adjoint de sécurité pour une durée de 3 ans, renouvelable une fois (rémunéré 1271 euros nets par mois). Il est affecté dans le département qu'il aura choisi lors de son inscription. Il peut surtout se présenter au concours interne de gardien de la paix pour lequel il aura été préparé."
 

Inscriptions : il ne faut pas traîner

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 31 mars 2019. Les dossiers sont téléchargeables sur le site de la police nationale et à renvoyer auprès de l’école de police rattachée au département de candidature. Les lauréats retenus seront incorporés le 2 septembre 2019. Dans le Grand Est, le Bas-Rhin propose le plus grand nombre de postes, avec 16 places disponibles et dans le Haut-Rhin, il y en a 5 à pourvoir. 




 

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus