VIDEO. Le Trotler, un tapis de jeu interactif pour apprendre l’alsacien

durée de la vidéo : 00h04mn29s
Sujet Rund Um en alsacien sous-titré ©France Télévisions

Comment parler le dialecte quand on ne l’a pas appris jeune ? Si on aime apprendre en s'amusant, il y a le "Trotler", un tapis de jeu interactif créé par Patricia Zeissloff.

Pour apprendre une langue, on peut suivre des cours ou, si on préfère, jouer. Et pour cela, il y a maintenant le "Trotler", un tapis sur lequel il faut marcher pour apprendre de nouveaux mots et des phrases entières en fonction du niveau. Un jeu interactif créé par Patricia Zeissloff de Gimbrett (Bas-Rhin).

Monteuse en audiovisuel, Patricia est passionnée par les différents logiciels et par la programmation informatique. Au retour de Marseille où elle a vécu 15 ans, elle réalise qu’elle a perdu son alsacien et prend toute la mesure de son attachement aux traditions et à la culture alsacienne.

Elle témoigne :" à la mort de mon grand-père, je me suis promis de faire quelque chose pour l’Alsace". Si pour certains l’alsacien semble démodé et dépassé, dans l’atelier de Patricia, il résonne avec innovation : un matériel à la pointe de la technologie : cinq écrans, des mètres de câbles, de connexions, de cartes, de lumières. Les images et le son n’ont plus de secrets pour elle. "L’idée m’est venue de mon travail, je réalise des films et travaille avec différents logiciels, ce qui m’a passionné. J’ai alors développé ce programme sur ordinateur. J’ai pensé ce jeu pour tous les publics : petits, adultes et débutants."

Les jeunes parlent l’allemand et l’anglais, mais plus l’alsacien

"Le jeu permet aux plus jeunes d’avoir au moins quelques notions de base en alsacien et de se familiariser avec quelques mots." Un travail de plusieurs années qu’elle a testé sur ses proches. En fonction du jeu choisi sur l’écran tactile, il faut appuyer sur les cases pour écouter les sons. La découverte se fait de manière légère et ludique dans une dynamique corporelle. Il y a trois niveaux  pour l'instant :  facile, moyen et difficile. Le jeu dure entre 10 et 20 minutes.

 

Roland Kieffer, humoriste et comédien local, alias "Scholle", a prêté sa voix célèbre au jeu. Il a compris, depuis longtemps, tout l’enjeu de la sauvegarde du dialecte. "Le jeu permet aux petits de se familiariser avec quelques mots en alsacien, c’est toujours ça de gagné. Patricia m’a proposé de prêter ma voix au jeu et pour l’alsacien, je suis toujours partant ! C’était chouette à faire et enrichissant. Ce jeu est un bon début pour les enfants, l’idée est formidable. L’alsacien est en perte de vitesse, c’est de plus en plus compliqué, si on pouvait au moins sauver cette petite base pour les générations futures."

Et si le cœur vous en dit, la fonction karaoké permet de chanter des chansons traditionnelles alsaciennes.