Brexit : des conséquences sur l'économie alsacienne

La sortie de la Grande Bretagne de l'Union européenne va sans doute avoir des conséquences sur l'économie régionale. Le Royaume Uni est en effet un partenaire commercial très important de l'Alsace. 

Quand on pense aux partenaires commerciaux de la région, c'est l'Allemagne qui vient en premier à l'esprit mais le Royaume Uni figure en très bonne position, puisqu'il se situe à la deuxième place. Dans ces relations commerciales, il faut cependant distinguer exportations et importations :

Côté exportation, les Anglais sont de très bons clients de l'Alsace. L'année dernière, ils ont acheté plus de 2 milliards 600 millions d'euros de produits alsaciens, un chiffre en hausse de 8 points par rapport à l'année précédente. Ils se fournissent dans différents secteurs comme la joaillerie, la construction automobile et les produits pharmaceutiques. Mais aussi les produits chimiques, les produits informatiques, l'optique et l'agroalimentaire.

Dans l'autre sens pour les importations, l'Alsace importe 5 fois moins qu'elle n'exporte. Seulement 557 millions d'Euros. Si on met en rapport les deux chiffres, on obtient le solde de la balance commerciale. Et il est  largement en faveur de l'Alsace. C'est la même chose à l'échelle de la France.


Quelles conséquences ce Brexit aura-t-il sur les entreprises alsaciennes ? Les économistes pensent que les exportations vont baisser. Dans quelle proportion ? Difficile de le dire pour le moment.

Il n'est pas certain qu'Eric Cantona continue à tourner des publicités destinées au marché anglais en Alsace comme il l'a fait il y a quelques mois pour une marque de bière...

 

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité