"C'est une pièce maîtresse de notre équipe" Charlotte Escudero, la nouvelle figure emblématique de l'équipe de France de rugby

Arrivée il y a deux ans en équipe de France féminine de rugby, Charlotte Escudero a su s'imposer en tant que joueuse de talent multicasquette mais aussi en tant que personnalité joyeuse et attachante. Appréciée de tous, elle place l'amour de son entourage et le plaisir de jouer au centre de sa carrière.

Charlotte Escudero est devenue une figure essentielle des Bleues de l'équipe de France de rugby. La troisième ligne, évoluant maintenant au Stade Toulousain, est autant reconnue pour ses qualités humaines et relationnelles, que pour ses compétences sportives. Nous sommes allés à sa rencontre à Yvré-L'Evêque (Sarthe), à la veille du premier match du tournoi des 6 nations qui se déroule du 23 mars au 27 avril 2024.

Un reportage à découvrir en intégralité dans l'émission Sports d'ici, tous les samedis à midi sur France 3 et en replay sur france.tv.

Une coéquipière joyeuse et chaleureuse 

Depuis près de deux ans, Charlotte Escudero a intégré l'équipe de France de rugby. Au sein du XV de France féminin, elle cohabite avec Lina Queyroi, son ancienne coéquipière de Blagnac, mais surtout sa plus grande amie. Ensemble, les deux copines partagent de grands moments, de leur première sélection en équipe de France à leur première coupe du monde.

durée de la vidéo : 00h03mn01s
Charlotte Escudero, nouvelle figure du XV de France féminin. ©France Télévisions / Sports d'ici

Sur le terrain comme en dehors, les deux jeunes femmes sont très complices : "On est 32 et on a rarement des affinités aussi proches que ce celle que nous avons. Ça fait du bien de pouvoir se reposer sur quelqu'un, de discuter le soir. Ça fait du bien de se livrer, d'être nature comme si on était à la maison." Charlotte Escudero le reconnaît elle-même : "Avec elle je suis nature peinture. Un peu trop parfois."

La joueuse ne cache pas un immense besoin d'affection. Très démonstrative, elle n'hésite pas à se montrer chaleureuse auprès de ses partenaires qui apprécient sa personnalité : "J'ai besoin de montrer aux gens que je les aime, que j'ai besoin de proximité, d'affect, et c'est vrai que j'aime bien en avoir en retour aussi, explique Charlotte Escudero. Je taquine beaucoup les filles sur ça, mais c'est quelque chose dont j'ai besoin pour me sentir bien moi-même. Ce lien que je crée avec les filles, et même qu'on créé toutes ensemble, se retranscrit vachement sur le terrain parce qu'on est toutes unies. Il y a cette proximité qui fait que j'ai envie de me battre pour la fille d''à côté, je sais que je donnerais tout pour ces filles-là." Tout donner et gagner la confiance de l'équipe de France : mission réussie pour Charlotte Escudero. 

Un pilier de l'équipe sur le terrain

Depuis sa première sélection en septembre 2022, la 3e ligne a participé à toutes les compétitions internationales. À 24 ans, Charlotte compte quinze titularisations en seize matchs ainsi que trois essais.

Au-delà d'une attitude positive et d'une joie très communicative, c'est donc aussi sportivement qu'elle s'impose sur le terrain: "Je crois qu'elle prend de plus en plus d'ampleur, confie Gaëlle Mignot, co-sélectionneuse du XV de France féminin. Aujourd'hui je dirais que c'est une pièce maîtresse de notre équipe. C'est surtout une fille qui a la capacité de pouvoir jouer sur plusieurs postes. Charlotte représente plein d'atouts."

Si la joueuse est reconnue par ses pairs et par son encadrement pour ses capacités sportives, elle met malgré tout un point d'honneur à rester humble et à mettre le plaisir de jouer au premier plan : "C'est une grande fierté pour moi parce qu'il y a quelques années de ça je ne pensais pas du tout en arriver là, raconte-t-elle. En fait, je ne veux pas me mettre de pression vis-à-vis d'un statut, mais c'est vrai que ça me touche parce que je sens la confiance des coachs et je ne veux pas les décevoir, je ne veux pas décevoir ma famille, je ne veux décevoir personne. Mais je veux avant tout prendre du plaisir, donc j'essaie de me détacher un peu de ça et de penser à ce plaisir que je veux garder."

Et le plaisir, pas de doute qu'elle sache le préserver. Toujours de bonne humeur, elle est la première à chanter et à danser dès qu'un peu de musique se fait entendre, même sur le terrain d'entraînement.