• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Cambriolages à répétition : le désarroi des propriétaires du bar-tabac de Payns

© Olivier Mayer / France 3 Champagne-Ardenne
© Olivier Mayer / France 3 Champagne-Ardenne

L'une des deux propriétaires du bar-tabac de Payns a décidé de raccrocher à la suite de cambriolages répétés ces derniers mois liés selon elle à la hausse du prix du tabac. Elle se donne quelque mois pour cesser ses activités. 

Par CC avec Tiphaine Le Roux

Le vol de trop dans l'Aube à Payns pour les deux gérantes d'un bar-tabac, le week-end dernier elles ont été cambriolées pour la quatrième fois. 
Une situation éprouvante, traumatisante que ne peut plus supporter l'une de ces deux gérantes. Elle a décidé de quitter son commerce pour retrouver un peu de tranquillité d'esprit. 

Sandrine Hautois lutte chaque matin contre sa peur pour ouvrir son bar-tabac, depuis plusieurs mois la porte principale est inaccessible car endommagée lors du cambriolage de novembre.

L'histoire avait pourtant bien commencé pour Sandrine et Nathalie son associée,  très complices ces huit dernières années.
Mais depuis février 2017, elles ont enduré 4 effractions dont 3 ont débouché sur des cambriolages. Le préjudice sur les deux premiers : 4 5000 euros de tabac sans compter les dégâts matériels.

Des subventions de 15 000 euros, tous les 3 ans, sont accordées par les douanes pour la sécurisation une compensation insuffisante selon la commerçante.

Elle  a beau  aimer son métier, la coupe est pleine. Pour le moment Nathalie pense qu'elle continuera seule avec beaucoup de regrets que ce duo professionnel se termine.

 

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus