Canicule: pollution à l'ozone en Lorraine, -20 km/h sur les grands axes jeudi et vendredi

Réduction de la vitesse maximale autorisée par mesure de sécurité sanitaire. / © Lionel Vadam / MaxPPP
Réduction de la vitesse maximale autorisée par mesure de sécurité sanitaire. / © Lionel Vadam / MaxPPP

Un pic de pollution à l'ozone est annoncé et entraîne le déclenchement des mesures d’urgence à partir de ce jeudi 27 juin dans les quatre départements de Lorraine. La vitesse est réduite de 20 km/h sur tous les grands axes. Retour à la normale vendredi, uniquement dans les Vosges.

Par Yves Quemener

Mercredi 26 juin 2019, ATMO Grand Est a déclenché la procédure d’alerte à la pollution avec des mesures d’urgence.
Ce jeudi 27 juin 2019 dans les quatre départements de Lorraine, le seuil d’alerte de niveau 1 est atteint.

Niveau 2 vendredi, sauf dans les Vosges

Il passe au niveau 2 en Meuse, Moselle et Meurthe-et-Moselle, ce vendredi 28 juin. En revanche, les Vosges reviennent à une situation normale vendredi. 

Il est donc conseillé de privilégier la marche à pied et le vélo pour les trajets courts, notamment pendant les heures les plus fraîches de la journée et du soir,.
Les véhicules voient leur vitesse limitée dans les quatre départements de Lorraine.
 
Les mesures prises en Meuse, Moselle, Vosges et Meurthe-et-Moselle:
  • Sur le réseau autoroutier et les routes, la vitesse maximale autorisée pour tous les véhicules est abaissée de 20km/h. Pour les autocars et poids lourds cette baisse de 20 km/h de la vitesse maximale autorisée ne s'applique pas sur les axes limités à 130km/h.
  • Les contrôles de vitesse et anti-pollution sur route seront réalisés sur les axes concernés.
  • Les collectivités ayant défini des plans d'urgence mettent en oeuvre les actions les plus adaptées.
Si l’épisode de pollution se prolonge, les mesures seront maintenues et même renforcées le vendredi 28 juin par les mesures suivantes: 
  • La vitesse maximale autorisée pour les véhicules est abaissée de 20km/h sans descendre en dessous de 70km/h sur l'ensemble du réseau routier du département.
  • Les sites industriels responsables localement des émissions les plus importantes mettent en oeuvre les dispositions prévues dans leur arrêté d'autorisation ICPE en cas d'alerte à la pollution de niveau 2.
Pour connaître des informations complémentaires sur la qualité de l’air et sur l’évolution de la procédure d’alerte: ATMO Grand Est : http://www.atmo-grandest.eu/

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus