CARTE. Journées du patrimoine : des Ardennes à Troyes, quatre lieux ouverts uniquement ce week-end

Les journées européennes du patrimoine 2021 ont lieu les 18 et 19 septembre. Voici quatre idées de lieux ouverts uniquement à cette occasion, en Champagne-Ardenne.

Les Journées européennes du patrimoine, c'est un peu comme une clé magique. Un "sésame, ouvre toi". Chaque année en septembre, elles offrent au grand public, à vous et moi, un accès aux monuments de manière exceptionnelle et souvent gratuite.

Au-delà des lieux de culture classiques ouverts toute l'année, musées et églises, nous avons cherché, et trouvé, différents sites qui ouvrent leur portes uniquement à cette occasion.

Dans les quatre départements de Champagne-Ardenne, voici des visites insolites. Il faudra en profiter ces samedi 17 et dimanche 18 septembre 2021 (à retrouver sur la carte ci-dessous).

Marne : visiter les appartements du préfet

Ouverture exceptionnelle le dimanche 19 septembre 2021 de 9h30 à 17h30. 


Les JEP 2021 sont l'occasion de visiter les coulisses de la préfecture de la Marne, à Châlons-en-Champagne. Cette année 2021, le préfet ouvre ses appartements au public. La préfecture, ancien Hôtel des intendants de Champagne, abrite aussi la chapelle Marie-Antoinette. Elle se présente cachée derrière une simple porte de placard. Elle a été consacrée en 1767 et faisait partie de la paroisse de Saint-Éloi toute proche. Un prêtre y venait régulièrement faire son office. Le cabinet de travail fut pillé à la Révolution. Seuls les médaillons subsistèrent et furent rehaussés bien plus tard par des miroirs, à la façon de Versailles, d’où son nom actuel de "salon des glaces". On découvre aussi le tableau Psyché contemplant l’amour endormi peint par Jean-Simon Berthélémy. Il fut vendu comme les autres en 1792 et est passé sur le marché de l’art en mai 2007, où il a été racheté par le conseil départemental de la Marne et replacé dans son décor d’origine. 

L’Hôtel des intendants de Champagne fut construit de 1759 à 1771 sous le règne de Louis XV. Le corps central abrite le logis de l’intendant, entre cour et jardins. Les étages sont destinés à la vie privée de l’intendant et de sa famille, tandis que le rez-de-chaussée est utilisé pour ses affaires. Les deux ailes perpendiculaires abritaient pour la partie gauche (quand on regarde la porte d’honneur) les bureaux. Elle a été rallongée en 1846 par le bâtiment qui longe les rues Carnot et de Jessaint. L’aile de droite abritait deux cours successives et était destinée aux logis des domestiques, aux remises et écuries, et à la basse-cour. Cette aile abrite actuellement une partie du cabinet du président du conseil général, les garages et des bureaux de la préfecture.

Haute-Marne : le château de Donjeux

Ce château privé date du XVIIIe siècle, et se visite uniquement pour les Journées européennes du patrimoine. Construit à 238 mètres d’altitude, il domine les méandres du Rognon dont les eaux vont grossir la Marne toute proche. Le choix de ce site n’a pas été le fait du hasard, car l’actuel château occupe l’emplacement d’une forteresse féodale, aujourd’hui entièrement disparue.

Construit dans le plus pur style du XVIIIe siècle, cet édifice demeure l’un des fleurons de l’architecture civile haut-marnaise. Si la maison de famille est fermée au public, le château de Donjeux ouvre les portes de ses jardins pour les Journées du patrimoine, durant lesquelles deux visites seront organisées samedi 18 et dimanche 19 septembre . "La particularité de ces jardins se situe dans le fait qu’ils aient été construits dans les douves de l’ancien château fort. Ils sont aujourd’hui classés et je les trouve magnifiques", confie la propriétaire des lieux. 

Pour l’anecdote, Bertrand Tavernier a tourné des séquences de son film La vie et rien d’autre avec Philippe Noiret et Sabine Azéma aux abords de ce château, en 1989. "On y voit Sabine Azéma avancer dans l’allée et s’arrêter derrière les grilles caractéristiques de la Haute-Marne, réputée pour ses forces, et regarder la bâtisse avec attention", raconte Odile Viney. Il sera donc possible de marcher sur les traces de l’actrice ce week-end.

Aube : le bureau de François Baroin 

L'hôtel de ville de Troyes ouvre ses portes chaque année pour les journées du patrimoine. C'est une opportunité pour découvrir le bureau de l'actuel président des maires de France, François Baroin, édile de Troyes depuis 1995. Photos, livres et dédicaces, l'endroit revêt une atmosphère historique. Il n'aurait dit-on, presque pas changé depuis l'ancien maire, Robert Galley (visible ci-dessous). Visite gratuite. 

On aurait voulu vous proposer de visiter l'Hôtel Dieu le Comte de Troyes qui ouvre un tout nouvel espace restauré, pour la première fois. Mais les visites affichent complet ce week-end de Journées du patrimoine. Il faut dire que l'édifice abritera en 2022 la très attendue Cité du vitrail, après 33 mois de restauration. Un chantier de près de seize millions d'euros auquel ont participé quatorze entreprises auboises. Malgré tout, des visites virtuelles sont organisées. En attendant donc l’ouverture de la Cité du Vitrail au printemps, il vous suffit de suivre la page Facebook ci dessous, ce dimanche 19 septembre, en direct à 11h30, puis en replay. 

Ardennes : voyage dans le temps en train caravelle

Alors que la saison touristique est terminée, la caravelle, ce train historique, voyage exceptionnellement sur la ligne Reims-Givet les 18 et 19 septembre. Un aller-retour Attigny-Amagne est également possible en "Picasso", départ 15 heures, mais il est complet. Le samedi 18 septembre un aller-retour Reims-Givet, en caravelle, est prévu et il reste des places. Départ de Reims à 11h39, Charleville 12h49 et arrivée à 13h53 à Givet. Le train repart à 14h08 et retourne à Reims à 16h19. Le dimanche, départ à  13h30 à Reims, 14h41 Charleville, Givet 15h44 et on revient à Reims à 18h09. "Ce qui est sympa c'est le parcours sur la vallée de la Meuse. Surtout entre Charleville et Givet", selon Pascal Dumont, président de l'association Chemin de fer touristique du sud des Ardennes

"Ce train privé donne une ambiance conviviale. On se replonge au début des années 60, mais il a été modernisé à la fin des années 80." L'occasion d'admirer les paysages du secteur. Comptez 20 euros l'aller-retour. Attention : places limitées le samedi. Il suffit d'appeler le 07 69 51 67 50, de s'inscrire et payer en chèque ou espèces sur place. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
journées du patrimoine patrimoine culture