Près de 150 migrants accueillis en Champagne-Ardenne

© Laurent Meney / France 3 Champagne-Ardenne
© Laurent Meney / France 3 Champagne-Ardenne

Depuis lundi, début du démantèlement de la jungle de Calais, 147 réfugiés, pour la plupart Soudanais, sont arrivés en Champagne-Ardenne. En Haute-Marne, 24 d'entre eux sont hébergés à Langres dans une ancienne maison de retraite en plein centre-ville.

Par I.G.

Ce mardi, trois nouveaux bus en provenance de la lande de Calais ont rejoint le Grand Est, avec à leur bord 97 réfugiés. Au total, 368 personnes, pour la plupart des Soudanais, ont été accueillis depuis lundi, début de l'évacuation de la "jungle", dans la nouvelle grande région.

Ces personnes  ont été réparties comme suit :
- Ardennes : 29 personnes
- Aube : 33 personnes
- Marne : 46 personnes
- Haute-Marne : 39 personnes

- Meuse : 86 personnes
- Meurthe et Moselle : 60 personnes
- Bas-Rhin : 6 personnes
- Haut-Rhin : 12 personnes
- Vosges : 57 personnes

D'autres arrivées de cars sont attendues cette semaine.

Je suis content d'être ici

En Haute-Marne, 24 migrants sont arrivés dans la nuit de lundi à mardi à Langres. Ces hommes sont hébergés dans une ancienne maison de retraite en plein centre-ville. Epuisés après des mois de "jungle", ils sont heureux d'en être sortis. "La situation à Calais était dure, mais maintenant ça va, j'aime cet endroit, je suis content d'être ici", nous confie l'un d'entre eux.

Les réfugiés vont pouvoir se poser, se reposer, consulter un médecin. Puis très vite, ils vont réfléchir à leur projet migratoire et engager les démarches pour leur demande d’asile aidés par les associations locales.

Voir notre reportage :

24 migrants arrivés à Langres
En Haute-Marne, 24 migrants sont hébergés à Langres dans une ancienne maison de retraite. - France 3 Champagne-Ardenne - Laurent Meney / Stéphane Janeczko / Patrice Blot

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus