Champagne-Ardenne : tous en selle pour l'opération Mai à vélo

La première édition de la campagne Mai à vélo a débuté ce week-end. Elle se déroulera du 1er mai au 30 juin 2021. Une opération ouverte à tous pour promouvoir la pratique du vélo. En Champagne-Ardenne, une dizaine d’événements sont déjà planifiés. 

Et si vous profitiez des beaux jours pour vous (re-)mettre en selle ? Ce week-end débute l’opération Mai à Vélo. Un projet initié par le Ministère de la Transition écologique et le Ministère des Sports, et regroupant un collectif d'institutions du monde du vélo. 

En Champagne-Ardenne, plusieurs associations et municipalités se sont mobilisées. “L’idée, c’est d’inciter les associations à organiser des actions en lien avec le vélo, de communiquer dessus et de les valoriser, se félicite Antoine Pérardelle, président de Ma Ville à Vélo 08 Ardennes. Et cela permet aussi de souligner une dynamique sur le territoire, d’avoir une vision plus large que l’ultra-locale et de créer des liens avec d’autres associations en Champagne-Ardenne.” 

 

 

Un événement ouvert à tous donc pour s’initier à la pratique du vélo en ville. Ateliers de réparation à Bogny-sur-Meuse dans les Ardennes, session de gravage pour identifier sa bicyclette à Creney-près-Troyes dans l’Aube ou encore balades pour seniors à Épernay dans la Marne : une dizaine d’actions, gratuites et ouvertes à tous, sont déjà planifiés sur le territoire champardennais.

D'autres événements sont à venir. Nous, par exemple, nous réfléchissons à organiser à Charleville-Mézières une grande bourse aux vélos en partenariat avec la ville de Villers-Semeuse.

Antoine Pérardelle, président de Ma Ville à Vélo 08

Mais la particularité de l’opération, c’est son caractère participatif. Outre les événements festifs et ponctuels, tout le monde est invité à faire le maximum de kilomètres à vélo grâce à des défis. Pour cela, rien de plus simple : rendez-vous sur la plateforme Mai à vélo et invitez les membres de votre communauté (entreprise, école, association etc.) à s’y inscrire et à pédaler. 

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par MAI A VELO (@maiavelofrance)

 

Tous les kilomètres parcourus sont comptabilisés via l’application cartographique GeoVelo. Des classements nationaux et locaux seront publiés quotidiennement sur le site de Mai à vélo. 

 

Sensibliser les usagers et les élus à la sécurité

Au-delà de la découverte de la pratique du vélo en ville, Mai à vélo est aussi l’occasion d’aborder les questions de sécurité. La pandémie a favorisé l’usage de la bicyclette pour les trajets quotidiens. En 2020, il s’est vendu en France 2,7 millions de vélos, une augmentation d’1,7 % par rapport à l’année précédente. 

L’enjeu de la sécurité est donc aujourd’hui coeur des actions des associations de promotion du vélo. À Reims, un cycliste en a récemment fait les frais et sa vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux. On le voit éviter l’accident de justesse à cause d’une voiture garée sur la piste cyclable. 

 

 

Sensibliser les usagers de la route, mais aussi les municipalités : “En associant les élus à des événements comme Mai à vélo, ils prennent conscience de l'intérêt grandissant des citadins pour le vélo, détaille Antoine Pérardelle de Ma Ville à vélo 08. Cela nous permet à nous, associatifs, d'être ensuite davantage entendus lorsqu'on évoque avec eux les aménagements urbains. Car n'oublions pas que c'est ça le premier levier pour assurer la sécurité des cyclistes.”  

 

 

Pour coller au mieux au calendrier chamboulé par la crise sanitaire, les dates de l'opération Mai à vélo ont été prolongées jusqu'au 30 juin 2021. Un mois supplémentaire pour enfourcher votre bicyclette et partir à l'assaut de votre ville. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo économie transports sport